F.A.Q. Conseil en Stratégie

[toggle_content title= »Comment votre formation en Conseil en Stratégie fonctionne-t-elle précisément ? »]

AlumnEye propose des formations de préparation aux entretiens d’embauche en Conseil en Stratégie.

L’Intensive Track – Conseil en Stratégie est une formation 100% individualisée, qui s’adapte parfaitement aux contraintes du candidat et de son formateur. Une fois inscrit, le candidat est mis en relation avec le professionnel et peut ainsi convenir des futurs séances de coaching.

La méthodologie AlumnEye met l’accent sur tous les éléments de la réussite : les études de cas certes, mais aussi les stratégies de candidature gagnantes, les processus de recrutement (quand et où postuler ?), les outils de candidatures efficaces (CV, Lettre de motivation), les questions de fit et les questions techniques.

Des intervenants issus des plus grands cabinets de Conseil – McKinsey, BCG, Bain, Roland Berger, A.T.Kearney –  sont présents pour que les candidats bénéficient directement des conseils de véritables professionnels directement impliqués sur les questions de recrutement.

Les formations AlumnEye comprennent également l’intégralité des polycopiés de formation, ainsi que l’accès aux Afterworks parisiens et londoniens organisés par AlumnEye, où se retrouvent participants et intervenants dans un cadre informel.

Nos formations comprennent enfin, selon le pack choisi, un accès au Forum AlumnEye, réservé aux membres du Réseau AlumnEye, contenant tous les comptes-rendus d’entretien classés par recruteur et par ville.

[/toggle_content]

[toggle_content title= »Qu’est-ce qu’AlumnEye apporte à une préparation individuelle ? »]

Les séminaires AlumnEye ne remplacent pas la préparation individuelle (d’au moins une soixantaine d’heures), ils en sont le complément qui permet de faire la différence. En effet, vous saurez comment réagir en entretien à tous les types de questions, et connaîtrez les spécificités de chacun des cabinets auxquels vous postulez.

Par ailleurs, grâce au réseau qu’entretient AlumnEye, on découvre de jeunes professionnels du secteur ( BCG, Mc Kinsey, Bain: nos intervenants) avec lesquels on peut échanger pour savoir ce qu’est réellement un job de consultant, et ainsi être d’autant plus performant en entretien.

[/toggle_content]

[toggle_content title= »Quels sont les critères déterminants pour passer le screening CV des cabinets de Conseil en Stratégie ? »]

Les cabinets de Conseil en Stratégie recrutent généralement des étudiants issus d’écoles de commerce et d’ingénieur parisiennes ayant effectué un premier stage, et recrutent donc idéalement pour une deuxième partie de césure. Néanmoins, cette condition n’est pas suffisante pour être assuré de passer le screening CV.

D’autres critères entrent en ligne de compte peuvent expliquer qu’un candidat ne soit pas rappelé :

  • Le networking est un facteur à prendre en compte, notamment dans certaines entreprises comme McKinsey, et cela peut expliquer dans certains cas qu’un autre candidat soit passé avant.
  • La « santé » actuelle du cabinet qui peut ralentir son recrutement pour des raisons économiques.
  • Le facteur aléatoire est également un élément à ne pas négliger, étant donné le volume des candidatures : à titre d’information, plus de 5000 CV sont screenés chaque annéedans les bureaux de Bain à Paris.
  • Le caractère saisonnier du recrutement du cabinet est également à prendre en compte. Par exemple, les cabinets ne donnent en général pas d’entretien pour les mois de juillet et août faute de travail insuffisant, ni pour la seconde moitié de décembre, suite à une trop importante activité et dû à l’approche des vacances.

[/toggle_content]

[toggle_content title= »Je suis actuellement en stage, comment faire pour me rendre à des entretiens en vue d’un prochain stage ? »]

C’est un cas fréquent chez les candidats qui doivent rechercher leur stage de deuxième partie de césure. Les possibilités pour se libérer afin de passer ses entretiens sont nombreuses.

  • Planifier ses entretiens à des horaires qui minimisent l’absence au travail : tôt le matin, lors de la pause déjeuner ou tard le soir.
  • Utiliser des excuses tels que les rendez-vous médicaux
  • Si vous êtes en stage et que vous cherchez votre deuxième partie de césure, vous avez également l’option d’être transparent. Tout dépendra de votre Senior ou Manager sur votre mission. Il faudra aviser le moment venu.

[/toggle_content]

[toggle_content title= »À quel moment faut-il postuler ? »]

Les cabinets conseillent aux candidats de postuler 3 mois avant la date de début de stage espérée. Nous vous conseillons d’entamer votre préparation au minimum un mois et demi avant votre date de candidature. Si vous envisagez une préparation AlumnEye, il est conseillé de la démarrer en début de préparation pour optimiser toute la suite de votre candidature et constituer très rapidement votre groupe de travail et votre calendrier de révision.

[/toggle_content]

[toggle_content title= »Quels sont vos conseils dans l’élaboration du CV ? »]

Le CV, avec la lettre de motivation, est la seule arme dont on dispose lors de la première étape du process de recrutement : la candidature.

Il existe des conseils clés et des choses à ne pas faire, qui sont enseignés lors des formations AlumnEye : insister sur les expériences professionnelles, mettre en avant tout résultat hors du commun (GMAT, TOEFL), ajouter toute activité extra-scolaire qui démontre une prise de responsabilité, une aptitude organisationnelle ou une bonne gestion de la pression.

[/toggle_content]

[toggle_content title= »Sur quel(s) support(s) travailler outre le Case in Point pour préparer les entretiens ? »]

Chez AlumnEye nous travaillons uniquement sur du contenu in-house développé par notre consultant X/Harvard/Cambridge/BCG.
Par ailleurs, nos candidats travaillent sur les cas réels d’entretien tombés dans les cabinets, postés sur le Forum privé AlumnEye, réservé uniquement aux membres du Réseau.

Nous mettons également à disposition sur notre site internet des tests de préparation et des articles sur le Conseil qui peuvent vous aider à vous préparer. Il est également indispensable de lire la presse régulièrement et se tenir bien informé de l’actualité des cabinets.

[/toggle_content]

[toggle_content title= »Avez-vous des conseils et/ou références pour s’entraîner au calcul en vue des entretiens ? »]

Le calcul est la cause numéro 1 d’échec des candidats en entretien, peu importe leur background : ingénieur, commerce, ou autre.

Pour s’entraîner au calcul, voici une série de conseils à suivre :

  • Lire la presse business internationale et française (Financial Times, The Economist, Les Echos, …) et décortiquer numériquement chaque article : calculs de taux de croissance, analyses de graphes, taille du marché …
  • Se faire des quizz quotidiens en se posant des questions sur son environnement : estimer la taille du marché de l’eau en bouteille en France, …

Pour les références, n’importe quel livre de GMAT fera l’affaire. Consulter également notre article sur les tests d’entrée qui contient des références dans lesquelles puiser, ainsi qu’un test exclusif AlumnEye gratuit émulant le test d’entrée BCG. Réviser aussi les notions de calculs business (NPV, …) mais également les maths élémentaires du style collège :

  • Equations à deux inconnues (ça tombe en entretien)
  • Règle de trois
  • Division euclidienne
  • Puissances de 10
  • Unités (volume, longueur, …)

Enfin, quelques conseils pour les calculs pendant le cas :

  • Prendre des chiffres simples (pas 6,7 pour un market sizing, mais 7, voire même 10)
  • Faire ses calculs sur une feuille de brouillon
  • Bien poser les choses, prendre son temps
  • Ne pas changer de notation ni d’unité en cours, et ne pas se mélanger dans les notations (par exemple utiliser indistinctement m ou M pour million, ou passer d’euros à centimes en permanence)

[/toggle_content]

[toggle_content title= »La sélectivité est-elle plus forte pour les cabinets du Top 3 que pour les autres cabinets ? »]

La sélectivité est certes très forte dans les cabinets du Top 3 mais elle l’est en fait plus ou moins partout. En effet, il n’y a pas forcément de « cohérence » : un candidat peut obtenir une offre chez McKinsey et ne pas avoir été rappelé par LEK. Ce phénomène est très fréquent et cela rejoint le caractère « aléatoire » mentionné préalablement.

[/toggle_content]

[toggle_content title= »Quels sont vos taux de réussite pour la formation ? Quels cabinets intègrent vos candidats ? »]

Pour les candidats AlumnEye en provenance d’écoles dites Tier 1 par les cabinets de conseil qui ont postulé en conseil en stratégie, 55% ont intégré des cabinets Tier 1 (BCG, McK, Bain, LEK, ATK, RB,OW) et 45% un cabinet Tier 2.

Ces chiffres sont à mettre en regard des taux de réussite des candidats des écoles Tier 1 aux entretiens de conseil des cabinets Tier 1 (voir notre article à ce propos) : 8% pour HEC, 5% pour l’ESSEC, 15% pour Polytechnique. Ces chiffres ont baissé au cours de l’année passée en raison d’une préparation insuffisante de la part des candidats d’après les retours que nous ont transmis les cabinets de conseil.

Thibaud, par exemple, qui s’est vu proposer de nombreux stages dans différents cabinets à l’issue de ses entretiens, nous raconte pourquoi il a choisi AT Kearney : « Je commence le 5 Mai chez AT Kearney. Je me suis senti un très bon fit avec eux. Et j’aime bien le type de conseil qu’ils disent faire, ainsi que leurs ambitions actuelles. C’est pour cela que j’ai refusé l’offre du BCG. J’imagine que cela doit t’étonner. Je ne sais pas si c’est très courant. Mais comme je vais travailler de longues heures dans le conseil, je préfère aller là où je me sens le mieux. J’ai aussi eu une offre d’Advancy qui me plaisait bien, mais ils ne sont pas assez internationaux, ce qui peut poser problème si je souhaite, dans quelques années, rejoindre un bureau en ASEAN. Au fait, j’ai aussi été invité à un second round chez McKinsey et un premier round chez OW, mais j’ai interrompu ces deux process. »

Mohamed, quant à lui, a reçu une offre d’emploi chez Exton Consulting à l’issue de sa formation AlumnEye : « J’ai le plaisir de vous annoncer que j’ai reçu une offre d’emploi chez Exton Consulting, un cabinet spécialisé dans les services financiers. Je me rappelle toujours de votre phrase avant le début de la formation AlumnEye « with great powers come great responsibilites ». C’est la raison pour laquelle je tiens à vous remercier personnellement d’avoir mis tous les moyens pour aider les personnes intéressées par le Conseil. Vous avez contribué pleinement à mon intégration dans le monde du Conseil en Stratégie et je vous suis pleinement reconnaissant. »

Retrouvez d’autres témoignages de nos candidats ayant suivi la formation AlumnEye en Conseil en Stratégie

[/toggle_content]

[toggle_content title= »Quelles sont les rémunérations moyennes pratiquées ? »]

En moyenne, un consultant junior (ou analyste) en cabinet de conseil en stratégie touche autour de 55 K€ brut annuels tandis qu’un consultant peut toucher entre 60 et 80 K€ bruts par an, avec des différences notoires entre des cabinets comme McKinsey, Bain et les autres cabinets.

[/toggle_content]

[toggle_content title= »Quelle importance a le réseau dans ce milieu ? »]

C’est essentiel. Le contexte actuel requiert d’être en contact permanent avec des opérationnels afin d’être tenu au courant des opportunités de recrutement. Avec AlumnEye, élargissez votre réseau. Lire aussi nos 18 conseils pour maîtriser l’Art du networking

[/toggle_content]