AlumnEye dans la presse

« C’est pourquoi j’ai décidé aujourd’hui de faire l’éloge de 15 entreprises françaises avec une culture start-up qui n’ont jamais levé de fonds, qui ne sont pas communément scalables mais qui fournissent un réel service en France. »

Le 3 janvier 2019

AlumnEye est fière de faire partie des entreprises citées dans cet article rédigé par Eytan Messika, contributeur expert pour le magazine Forbes.

En revanche, les firmes ont du mal à progresser sur le terrain de la diversité. Certains pans de la thématique avancent certes, comme celui de la mixité. « Je vois un réel effort pour attirer davantage de femmes », note Michael Ohana, fondateur-dirigeant d’AlumnEye, société spécialisée dans la préparation aux entretiens en finance et conseil.

Le 5 décembre 2019

« Découvrez l’enquête menée par le Figaro, grâce à des témoignages mettant en lumière les femmes banquières d’affaires, de plus en plus nombreuses à accéder à de hauts postes.
Michael Ohana, fondateur d’AlumnEye, explique à quel point les horaires sont brutaux ainsi que la détermination nécessaire pour intégrer, et réussir, dans le monde de la banque d’investissement. »

Le 9 septembre 2021

Habituée aux dégringolades dans les différents classements d’école ou d’université, la France reprend des couleurs dans ce nouveau palmarès. Pour Michael Ohana, fondateur d’AlumnEye, un structure de formation et de chasse de tête en finance, cette performance trouve son explication dans trois facteurs. Et d’abord, dans le format du master en finance. « C’est un format (…) »

Le 18 juin 2018

Plusieurs stratégies sont possibles pour intégrer un grand cabinet conseil en stratégie, explique Michael Ohana, fondateur et dirigeant d’AlumnEye.

Le 13 décembre 2017

Fondateur d’AlumnEye, un site qui prépare les aspirants aux entretiens d’embauche dans le secteur financier, Michael Ohana a d’autres idoles chez Rothschild :
« Emmanuel Macron a fait un deal, Nestlé, et c’est tout, tandis que Grégoire Chertok, c’est ‘l’homme aux 150 deals’. Une légende dans le secteur des fusions acquisitions ! »

Le 5 avril 2017

AlumnEye était sur M6 dans l’émission Capital

Le 5 octobre 2014
Reportage Capital sur M6

Il faut savoir que la préparation des candidatures, le networking et les entrainements aux tests en ligne occuperont 80% du temps consacré à ces processus. Les 20% restants étant consacrés aux entretiens en eux-mêmes.

Le 7 décembre 2017
Lire l’article sur eFinancialCareers

«  Les jeunes sont conscients que nous allons vers une automatisation croissante de ces métiers », explique Michael Ohana, CEO d’AlumnEye, une société de coaching pour se préparer aux entretiens en finance et en conseil en stratégie.

Le 7 août 2017
Lire l’article sur Les Echos

AlumnEye helps ESSEC students with each stage of the banking recruitment process – from writing essays that simulate online job applications to taking part in mock assessment centres.

Le 1 avril 2017
Lire l’article sur eFinancialCareers

S’il y a une industrie où les places sont chères, c’est bien en finance. Pour faire la différence, vous n’aurez pas d’autre choix que de “mouiller votre chemise” et écumer les lieux de networking, en quête de cartes de visite…

Le 14 janvier 2016
Lire l’article sur Les Echos Start

Si vous êtes déjà expérimenté, il vous faudra adapter votre CV en fonction des produits et des marchés sur lesquels vous avez travaillé […]. Mais si vous n’êtes encore qu’un simple diplômé, voici quelques règles simples…

Le 24 Novembre 2015Lire l’article sur eFinancialCareers

As anyone who’s spent any time in finance will know, banks are not identical. Aside from the obvious distinctions between boutiques and full service investment banks, there are increasing disparities in culture and strategy…

Le 29 septembre 2015
Lire l’article sur eFinancialCareers

Vous rêvez de démarrer votre carrière dans une banque d’investissement prestigieuse ? Pour décrocher un poste en finance de marché ou en finance d’entreprise, il faudra nécessairement passer par la case stage. Mais la finance internationale a cela de particulier qu’elle propose un tas de programmes, qui suivent des calendriers très précis. Suivez le guide…

Le 18 septembre 2015
Lire l’article sur Les Echos Start

Les meilleurs candidats élargissent désormais leur champ de recherche à d’autres secteurs que la finance, comme les groupes spécialisés dans les technologies ou des start-up qui, elles, n’éprouvent aucune difficulté à recruter, signale Michael Ohana, fondateur d’AlumnEye, société dédiée à la préparation aux entretiens dans la finance et le conseil.

Le 9 juillet 2015
Lire l’article sur L’Agefi

Les options sont nombreuses, nous explique Michael Ohana, fondateur et dirigeant d’AlumnEye, spécialiste de la préparation aux entretiens en investment banking et conseil en stratégie. La startup de ce diplômé de l’ESSEC a aidé en trois ans plus de 1.000 candidats à décrocher et réussir leurs entretiens de stage ou d’embauche. Grâce à ses partenariats, AlumnEye déploie ses formations au sein de plus de 10 Masters en Finance et Conseil, dont ceux de l’ESSEC, de Dauphine et d’EMLYON.

Le 20 janvier 2015
Lire l’article sur eFinancialCareers

Avant 2008, les jeunes banquiers pouvaient être recrutés en dehors des ‘summers internships’, observe Michael Ohana, fondateur d’AlumnEye, société spécialisée dans la préparation aux entretiens en finance et conseil. Ce n’est plus le cas dans les banques anglo-saxonnes. Le ‘summer’ est véritablement le sésame qui donne accès à un premier emploi à Londres.

Le 22 janvier 2015
Lire l’article sur l’AGEFI

Selon Michael Ohana, fondateur et dirigeant d’AlumnEye, société spécialisée dans la préparation aux entretiens en finance et conseil, la concurrence entre le secteur technologique et les BFI, pour l’heure modérée en France, va s’intensifier autour des jeunes diplômés français.

Le 11 septembre 2014
Lire l’article sur l’AGEFI

Michael Ohana, fondateur d’AlumnEye, une structure de préparation aux entretiens en Banque d’Affaires, Finance de Marché et Conseil en Stratégie pour les Summers, Off-cycle et Graduates, nous livre quelques précieux conseils

Dans ces secteurs, un recrutement peut impliquer une dizaine de rencontres, assure Michael Ohana, fondateur d’AlumnEye

Tests techniques, épreuves de logique, études de cas, exercices de connaissances, questions-pièges… Aujourd’hui, les entreprises du secteur financier n’épargnent aucun outil de recrutement aux jeunes diplômés qui postulent à des stages.

Structure de préparation aux entretiens professionnels dans le secteur de la Finance et du Conseil en Stratégie s’appuyant sur un réseau exceptionnels de jeunes professionnels. Plus de 90% de nos participants décrochent un poste dans les 3 mois suivant leur préparation

Plusieurs universités ont développé des programmes d’élite

 

Les individus n’ont pas forcément la même réaction et le même comportement face aux impératifs de cette culture bancaire, basée essentiellement sur la culture du zèle, en particulier durant les stages d’été

L’idée est venue d’un constat simple : beaucoup d’étudiants se demandent encore comment faire pour trouver un poste en Finance ou en Conseil. Après une expérience en fusions-acquisitions à New York, je suis devenu le référent de beaucoup de mes camarades de promotion sur le recrutement en finance.

Dès les premiers mois d’activité, nous avons été sollicités par les meilleures écoles françaises pour accompagner leurs étudiants dans leur recherche de poste sur ces secteurs. Aujourd’hui, nous déployons nos solutions de formation dans les meilleurs programmes en France au sein d’institutions telles que l’ESSEC, l’EMLYON ou encore l’Université Paris Dauphine.

Le 10 février 2014
Lire l’article sur MEC

La durée de présence des stagiaires ne changera pas dans la finance. C’est une industrie où les durées légales de temps de travail n’ont jamais été suivies et ça n’est une surprise pour personne : lors des entretiens, les recruteurs s’assurent que les stagiaires savent quelles sont les attentes en termes de rythme de travail. Cela fait partie des règles du jeu pour les nouveaux entrants, explique Michael Ohana, fondateur d’AlumnEye, spécialiste de la préparation aux entretiens en banque d’affaires, finance de marché et conseil en stratégie.

Dans les métiers de banque de financement et d’investissement (BFI) où les recrutements se font au compte-gouttes, l’approche est sensiblement différente, comme l’explique Michael Ohana, fondateur d’AlumnEye, société spécialisée dans la préparation aux entretiens de recrutement en banque d’affaires, finance de marché et conseil en stratégie : « Aujourd’hui, les BFI françaises n’embauchent pas leurs stagiaires. A l’issue des stages, qui durent entre six mois et un an, les meilleurs se voient proposer un volontariat international en entreprise (VIE) à New York ou à Hong Kong pendant un an et demi. Pour finalement s’entendre dire qu’il n’y aura pas de job pour eux. Ils se retrouvent donc sur le marché du travail avec deux ans et demi d’expérience qui ne sont pas toujours valorisables .