AlumnEye dans Capital sur M6 le dimanche 5 octobre 2014.

Reportage sur AlumnEye sur M6 dans Capital le 5 octobre 2014

 

La formation AlumnEye délivrée au Master de Technique Financière à l’ESSEC prépare les étudiants aux Summer Internships et Graduate Programs des banques anglo-saxonnes et institutions financières de premier plan.

A cette occasion, l’émission Capital de M6 a décidé de filmer la formation AlumnEye à l’ESSEC. Cette émission a rassemblé près de 2,5 millions de téléspectateurs.

L’émission de Thomas Sotto, laquelle représente plus de 15% de part d’audience, avait pour thème l’insertion des jeunes professionnels français à Londres.

Ce reportage intervient à un moment clé du développement d’AlumnEye et sanctionne 3 ans de travail acharné avec une obsession : la réussite de nos candidats. Pour cela, nous tenons à remercier nos formateurs mais aussi les candidats et tous les membres du Réseau qui font la fierté et le succès d’AlumnEye.

 

Résumé du reportage AlumnEye sur M6 Capital du 5 octobre 2014

« Il y a d’abord certains stages qu’il faut savoir saisir à tout prix. ici à l’ESSEC une Grande Ecole de commerce, une poignée d’étudiants brillants se bat pour décrocher des stages en or, les plus prisés de la planète, payés 4000€ par mois.

Ce samedi matin, ils sont une soixantaine en costume cravate à s’être levés aux aurores. Ces étudiants de la finance n’ont qu’une obsession : être admis en stage à Londres, dans les banques d’affaires. Une place pour 8000 candidats, la sélection est implacable. Alors ces étudiants commencent à s’y préparer un an à l’avance avec Michael, leur formateur, qui ne leur parle qu’anglais.

– Première question : qui a commencé à postuler ? 

La plupart d’entre eux a déjà rempli ces questionnaires sur internet, et écrit une lettre de motivation. La seconde étape sera un entretien téléphonique de 10 minutes, puis jusqu’à 10 rendez-vous à Londres. Une course d’obstacles ou aucune hésitation n’est admise. Par exemple, il faut savoir se présenter avec un certain aplomb.

Valentine présentez-vous […]

Une pression maximum, mais pour ces étudiants dopés à la compétition, le jeu en vaut la chandelle, car deux fois sur trois ces stages en or vont leur permettre de décrocher un job, très bien payé.

– Là les stages auxquels on postule c’est des stages qui devraient nous amener un job.

– On est quand même très nombreux et il y a très peu de places donc il y a un esprit de compétition.

– C’est aussi pour ça qu’on le fait.

 

Retrouvez la vidéo du reportage AlumnEye dans Capital sur M6 le 5 octobre 2014

 

Découvrez les formations AlumnEye

 

Vous aimerez aussi...