Test BCG et McKinsey PST : comment préparer les tests en ligne du Conseil en Stratégie

Si votre candidature passe le barrage du CV et de la lettre de motivation, le premier test que vous serez amené à passer est un test d’écrémage, en version papier ou ordinateur. Ce test comprend une grande variété de tâches, allant du calcul basique au cas d’entretien complet. Ce test est notamment utilisé chez McKinsey et BCG, afin de trier le très grand nombre de candidatures qu’ils reçoivent. En effet, chez McKinsey et BCG, le bureau de Paris reçoit environ 5000 candidatures par an.

 

Le test du numéro 1 : McKinsey PST

 

Le test d’écrémage de McKinsey est le Problem-Solving Test, plus communément appelé PST. Il sert à écrémer les candidats du meilleur cabinet de conseil en stratégie au monde.

Le McKinsey PST est conçu pour tester la capacité du candidat à comprendre les données qui lui sont transmises pendant le test, qu’elles soient numériques ou qualitatives. Il peut s’agir d’emails, de comptes-rendus d’entretiens ou encore de rapports d’expert. Ce test est conçu pour exercer une forte pression sur le candidat en termes de temps. En effet, il comprend 20 à 25 questions selon le test, et seulement une heure pour y répondre.

 

Le PST se fait sur papier, sans brouillon, même si le candidat peut écrire ses calculs dans les marges du livret qui contient les questions.

Les calculatrices ne sont pas autorisées et le score dépend du nombre de réponses justes. Ainsi, si à la fin du temps imparti il vous reste des questions sans réponse, vous avez intérêt à y répondre rapidement de manière aléatoire car cela n’impactera pas négativement votre score.

Petit conseil utile : si vous êtes bloqué sur une question du Mckinsey PST, choisissez une réponse au hasard et passez à la suivante sans perdre trop de temps.

Vous trouverez plus loin dans cet article de quoi vous préparer pour le McKinsey PST.

 

Télécharger l’entraînement au test McKinsey PST grâce au Practice Test de McKinsey

 

Le test BCG : challenger

 

Le test McKinsey PST est très différent du test BCG appelé « BCG Potential Test ». Pour réussir ce dernier, il est indispensable d’être préparé à l’étude de cas. En effet, il s’agit d’une étude de cas virtuelle. La forme du test BCG diffère du PST de McKinsey mais les capacités testées sont les mêmes : business sense, calcul, et mise en équation.

Concrètement, le candidat dispose de 45 minutes pour répondre à 25 questions. La contrainte temporelle est donc plus forte que pour le PST. Concrètement, ça va TRÈS vite. Il faut rester extrêmement concentré, et éviter de perdre 5 minutes sur une question, erreur classique des candidats non préparés et sous stress. Il est d’autant plus important de se préparer en amont.

Point important pour ce test BCG : les calculatrices sont autorisées. Pensez à prendre la votre, et de préférence graphique, car elle retient les calculs, ce qui vous fera gagner un temps précieux. Autre conseil utile : il faut rester cohérent dans les recommandations avec les slides précédentes. Dernière astuce : un consultant du BCG nous souffle que la première intuition est souvent la bonne pour ce test.

Le BCG fournit au candidat une calculette pour le test ainsi que du brouillon et de quoi écrire.

Le score du test BCG est calculé à raison d’un point négatif par erreur et trois points positifs par réponse juste, résultant en une espérance nulle pour votre score dans le cas de réponse aléatoire. Ainsi le remplir aléatoirement vous fera seulement perdre du temps.

Vous trouverez plus loin dans cet article de quoi vous préparer pour le test BCG en ligne.

Chaque cabinet de conseil en stratégie dispose de ses propres tests, à vous de trouver des informations plus spécifiques à chaque cabinet sur leurs sites internet.

 

Télécharger l’entraînement au test BCG Potential Test grace au Practice Test de BCG.

 

Entraînement au test BCG et McKinsey PST

 

Il est crucial de s’entraîner pour ces tests en ligne, qu’il s’agisse du test BCG ou du McKinsey PST. En effet, beaucoup de candidats sont éliminés à ce stade, et un mauvais score est synonyme de fin du processus de recrutement.

Pour préparer au mieux à l’épreuve, vous devez vous entraîner pour les calculs basiques en étant extrêmement à l’aise avec les calculs de pourcentages, les proportionnalités, l’analyse de graphiques, les concepts et les calculs business comme la NPV, le BFR, le CAGR. Une bonne façon de s’entraîner et de se tenir informé est de lire la presse business et de s’autotester pendant la lecture, en extrayant des données des articles et en se fixant des calculs simples par exemple. Lire les rapports d’activité d’entreprises connues est également utile pour préparer le test BCG et le McKinsey PST. Ces épreuves se focalisent sur vos capacités d’analyse et vos capacités numériques et calculatoire, cependant elles requièrent un entraînement intense à l’étude de cas et il est donc crucial d’être préparé pour cette épreuve afin de réussir le test d’écrémage.

Paradoxalement, il n’existe aucune ressource pour s’entraîner au test BCG et au McKinsey PST, mis à part les ressources gratuites proposées par les sites de McKinsey et BCG.

Afin de vous aider à vous préparer, AlumnEye a conçu un test gratuit basé sur le Potential Test BCG. Ce document exceptionnel n’a aucun équivalent sur le marché. Il vous permettra d’évaluer votre niveau et de vous confronter à un véritable test en ligne avant de passer les véritables tests en ligne.

Prenez vos stylos et voyons ce que vous pouvez faire !

    RECEVEZ GRATUITEMENT UN TEST BCG

*Votre email ne sera jamais communiqué à des tiers.

 

 

Découvrez les fiches PrepFinance

 

Vous aimerez aussi...