18 conseils pour maîtriser l’Art du Networking

 

Networking AlumnEye

 

« Comment faire la différence lors des events de networking ? » Pour répondre à cette question qui revient fréquemment, nous avons isolé pour toi les « tips » qui vont faire de toi le roi du networking. Ne t’encombre pas d’une carte de visite ; le networking qui fonctionne est basé sur la sincérité.

Tu es arrivé seul à l’Elysée Lounge. Ton cœur bat un peu plus vite que d’habitude et tout d’un coup tu te demandes ce que tu es venu faire ici. Tu rentres et tu essaies de croiser le regard d’une personne à qui parler au milieu d’une salle remplie d’inconnus. Mais tout le monde à l’air déjà engagé dans une conversation.

C’est exactement ce que de nombreuses personnes ressentent lorsqu’elles arrivent à un afterwork. C’est tout à fait normal, même pour le plus extraverti d’entre nous. La bonne nouvelle est que ces personnes viennent aux afterworks AlumnEye pour rencontrer des inconnus, tu es donc dans le même cas que tout le monde. Maintenant à toi de sortir de ta zone de confort

Ci-dessous, voici 18 conseils que des AlumnEye ont réuni pour te faire passer une bonne soirée:

  1.  Trouve le bar ! Que tu boives ou non, c’est toujours une bonne idée que de s’installer près de celui-ci. Beaucoup de personnes vont vers le bar afin de trouver un court moment de répit entre deux conversations. Si tu te postes à quelques pas de là, tu pourras facilement engager une conversation avec quelqu’un qui se retourne avec un verre à la main.
  2. Cocktail networking AlumnEyeSois toi-même. Les afterworks sont faits pour développer son réseau et se construire de nouvelles relations. N’essaie pas d’être la personne que tu penses que les autres veulent rencontrer. Ne mens ni à toi-même ni aux autre et reste fidèle à toi-même et à ta personnalité. Les personnes que tu rencontreras lorsque tu es authentique seront celles avec qui tu voudras rester en contact.
  3. Définis des attentes raisonnables. Lorsque tu participes à ce type d’événement, comprends la raison pour laquelle tu y es. Ton but est-il de découvrir un nouveau domaine d’activité et de vérifier que tu es fait(e) pour ce milieu ? Est-il de rencontrer cinq nouvelles personnes ? Est-il de rencontrer une ou deux personnes en particulier ? Tous ces buts sont raisonnables et il faut prendre dix minutes pour réfléchir à tes objectifs avant d’arriver sur place.
  4. Ne t’investis pas dans une multitude de réseaux différents à la fois. Commence par tester plusieurs réseaux professionnels, puis choisis-en un ou deux sur lesquels tu veux te concentrer. Le réseau AlumnEye est un bon exemple. Certains membres en sont devenus des éléments essentiels. Lorsque tu participes à des afterworks de réseaux différents où personne ne t’a jamais vu, tu dois recommencer à construire tout ton réseau de relations de zéro. Tu te rendras vite compte que développer son réseau est bien plus sympathique lorsque tu deviens un habitué. Les membres de ton club d’œnologie ou de l’association Alumni de ton école sont autant d’autres exemples de réseaux que tu peux développer.
  5. Prends des notes. Quand tu demandes à un Sales de J.P. Morgan sa carte de visite après une bonne conversation, prends des notes sur sa carte de visite quand il s’en va ou tout de suite après l’event. Cela t’aidera à être plus spécifique dans ton suivi.
  6. Présente toi aux organisateurs. Une bonne manière de découvrir une nouvelle structure est de se présenter à ceux qui ont organisé la soirée. Ils pourront t’indiquer et te présenter d’autres participants afin de te mettre sur le bon pied.
  7. Considère les autres participants comme tes amis. Irais-tu vers un de tes amis, l’interrompre au milieu de sa conversation, lui tendre ta carte de visite, parler de toi-même et ensuite filer ? Bien sûr que non. Traite les membres de ton réseau de la même manière que tes amis. Développe un rapport de confiance avec tes nouvelles relations, et les affaires suivront.
  8. Pose de bonnes questions ! La seule manière de connaître quelqu’un d’autre est de lui poser des questions intéressantes. C’est toujours bien de finir une conversation en ayant permis à ton interlocuteur d’avoir parlé plus que toi. Non seulement il se sentira mis en valeur, mais en plus tu en connaîtras beaucoup sur lui, ce qui t’aidera à avoir des éléments pertinents dans ton suivi.
  9. « Sharing is caring ». C’est tout aussi vrai maintenant que ça ne l’était à la petite école. Si tu es partant pour partager tes contacts et tes connaissances, les autres seront également plus enclin à vouloir t’aider. Développer une réelle sincérité sans attente en retour : voilà le secret d’un bon networking !
  10. N’oublie pas le réseau des personnes qui t’entourent. Quand tu rencontres des personnes, il est important que tu gardes en tête que même si elles ne peuvent pas t’aider directement, quelqu’un dans leurs réseaux pourra probablement t’être utile.
  11. Aborde la construction de ton réseau comme si c’était un puzzle. Si tu poses des questions intéressantes et que tu te mets en position d’aider les autres, tu commenceras naturellement à créer des liens entre les personnes à qui tu parles et celles qui sont déjà dans ton réseau. Propose de les mettre en relation !
  12. Ne spam pas les gens avec tes cartes de visite. Si on ne te demande pas ta carte de visite, ne l’offre pas ! En on ne parle pas de ton CV… Il n’a rien à faire à un event comme ça.
  13. Sois précis. Plus tu es précis sur qui tu es, ce que tu fais et ce que les autres peuvent faire pour t’aider (s’ils te le demandent), mieux c’est. Donne leur le nom de banques ou d’équipes avec lesquelles tu aimerais travailler.
  14. Demande toi pourquoi ils devraient faire attention à toi. Prends en compte pourquoi la personne à qui tu es en train de parler devrait faire attention à ce que tu dis. Tu n’as pas beaucoup de temps pour faire bonne impression.
  15. Sois engagé. Regarde la personne à qui tu parles dans les yeux. Hoche ta tête et fais attention à ta gestuelle quand tu parles. Ces petits détails influeront sur votre conversation et t’aideront à créer un rapport de confiance : la base sur laquelle tu pourras faire du business ensuite.
  16. N’essaie pas de rencontrer tout le monde en une soirée. Le but n’est pas de rencontrer tout le monde en un seul afterwork. Concentre-toi pour établir quelques contacts solides. Les personnes peuvent rapidement ressentir si tu leur parles uniquement pour avoir leurs cartes de visite et partir. Cela ira contre ton intérêt.
  17. N’aie pas peur de rejoindre un groupe en pleine conversation. Il n’y a rien de mal à rejoindre une conversation et à attendre le bon moment pour se présenter. Dans la plupart des cas, les personnes qui parlent déjà apprécieront que quelqu’un d’autre les rejoigne car cela leur donnera l’occasion de rencontrer quelqu’un de nouveau. Si tu penses que tu es entré dans une discussion plutôt privée, il est de bon ton de s’excuser poliment.
  18. Prends connaissance du dress-code. Pour te mettre dans les meilleures dispositions et te sentir à l’aise lorsque tu engages la conversation, il faut que tu comprennes le dress-code de l’event … Rien de pire que d’arriver en short quand tout le monde est en costume !

 

LIRE AUSSI

Comment faire la différence en forum de recrutement ?

Les conseils de Goldman Sachs à ses nouveaux entrants en M&A et S&T

Comment réagir lorsqu’on ne sait pas répondre en entretien ?

 

Maintenant, tu es prêt(e) pour un afterwork AlumnEye et pour rencontrer des personnes qui pourront t’aider dans ton début de carrière. Et n’oublie pas : parle aux inconnus !

 

 

AlumnEye prépare les candidats entretiens en Banque d'Affaires, Finance de Marché et Conseil en Stratégie. >Plus de 1500 candidats coachés >Un réseau dans les plus grandes banques et cabinets de conseil