Goldman Sachs : l’impact de l’accord avec l’Iran sur le marché de l’Energie

Dans cette vidéo, Jeff Currie – Global Head of Commodities Research chez Goldman Sachs – analyse l’impact du deal avec l’Iran sur le marché de l’énergie.

Les idées clés de cette vidéo :

  • à long terme, l’Iran deviendra un producteur majeur de pétrole sur la scène internationale
  • à court terme toutefois, l’impact de l’accord avec l’Iran reste très faible sur la production mondiale de pétrole
  • Jeff Curie estime à 200.000 à 400.000 barils/jour la production de pétrole atteignable par l’Iran en 2016, ce qui reste faible
  • le secteur pétrolier iranien va devoir attirer de nouveaux investissements pour atteindre les niveaux de production qui étaient ceux de l’Iran des années 1970, ce qui prendra plusieurs années
  • les principaux producteurs de pétrole à bas coûts ont intérêt à continuer l’augmentation de leur niveau de production de pétrole dans les 4 à 5 années à venir : Arabie Saoudite, Emirats Arabes Unis, Russie, Koweït, Irak. A moyen terme, l’Iran s’inscrira dans ce paysage et ne sera pas en position dominante comparé aux autres
  • ce dernier point conforte la vue de Goldman Sachs sur la baisse des prix du pétrole sur la période à venir

 

Découvrez les formations AlumnEye

Découvrez les fiches PrepFinance

 

AlumnEye prépare les candidats entretiens en Banque d’Affaires, Finance de Marché et Conseil en Stratégie.
>Plus de 1500 candidats coachés
>Un réseau dans les plus grandes banques et cabinets de conseil

Vous aimerez aussi...