Les conseils de Goldman Sachs à ses nouveaux entrants en M&A et S&T

Vous avez enfin décroché votre Graduate, votre Summer Internship ou votre stage dans l’institution financière de vos rêves ?

Le plus dur ne fait que commencer : votre bonne intégration au sein de la firme dépend de quelques best practices qui détermineront très vite si vous faites partie des « rising stars » de la banque, ou des canards boiteux du fonds du couloir…

Voici les conseils donnés par Goldman Sachs à ses nouveaux entrants pour optimiser leur début de carrière au sein de la firme. Chez AlumnEye, on s’est permis quelques ajouts pour faire la différence.

goldman sachs logo

 

Découvrez l’entreprise et sa culture

 

  • Trouvez-vous un mentor et/ou un « Buddy » : votre manager devrait vous assigner un mentor qui vous guidera durant dans votre intégration. S’il ne le fait pas naturellement, demandez-en un dès votre premier mois. N’oubliez pas que votre « Buddy » doit être quelqu’un de votre niveau mais avec un peu plus d’expérience au sein de la structure afin d’avoir des conseils plus détaillés.
  • Vérifiez que la culture de l’entreprise vous convient : il est peu probable que la culture qui motive les employés de Goldman Sachs soit la même que chez J.P. Morgan ou de votre ancien employeur. Prenez le temps nécessaire afin de comprendre ce qui fait que vos collègues et votre manager travaillent dans cette structure et qu’ils y restent. Vous vous rendrez vite compte que les employés des banques anglo-saxonnes sont disponibles dès lors qu’il s’agit de discuter de la culture de leur banque. C’est un point crucial dans votre choix de travailler pour telle ou telle banque.
  • Communiquez de manières concise, précise et fréquente : soyez préparé à communiquer avec une multitude d’interlocuteurs, seniors ou juniors, de votre entité régionale ou des bureaux à l’étranger.
  • N’allez pas trop vite et prenez le temps de développer vos idées : n’essayez pas d’avoir la bonne réponse tout de suite, tout seul, trop vite. Les banques anglo-saxonnes sont conscientes que vous avez encore beaucoup à apprendre. Le travail d’équipe et la recherche du consensus sont un aspect clé de leurs cultures.

 

 

Les 3 mots clés pour votre réussite : networking, networking et networking

 

 

  • Définissez une stratégie de Networking : demandez à votre manager ou votre Buddy de vous aider à identifier les relations clés dont vous aurez besoin parmi vos pairs, vos supérieurs, les autres équipes, et vos clients. Rencontrez ces personnes dès les premières semaines suivant votre arrivée.
  • Utilisez vos relations existantes : vous retrouverez forcément des collègues venant des banques que vous avez fréquentées précédemment, des alumnis de votre programme/école, des personnes que vous aurez rencontrées en entretien (candidats/interviewers), des relations de vos différentes Réseaux, ou des amis. Utilisez ces relations pour mieux vous intégrer.
  • Gardez contact avec les personnes qui vous ont recrutées : toutes les personnes qui ont participé à votre recrutement savent ce que vous valez, ce que vous pouvez apporter à l’entreprise et souhaitent que vous développiez tout votre potentiel. Entretenez ces relations sur la durée.
  • Inscrivez-vous dans les clubs d’intérêts, les « Affinity Networks » : les banques anglo-saxonnes ont toutes des dizaines de réseaux internes d’employés. Ceux-ci sont un des moyens les plus simples et les plus efficaces de rencontrer des collaborateurs de votre entreprise, de tout niveau.
  • Participez aux évènements caritatifs : Goldman Sachs, J.P. Morgan, Morgan Stanley et toutes les autres banques prestigieuses donnent la possibilité à leurs employés de prendre du temps libre – quelques heures dans l’année – pour participer à des projets caritatifs. Faites-le.

 

 

Soyez bon et à la hauteur des attentes

 

  • Assimilez l’objectif de votre poste : comprenez ce qui est attendu de vous, de votre manager, et de votre équipe. Clarifiez tout ce qui ne l’est pas, et demandez à votre manager ce sur quoi vous devez passer du temps et concentrer vos efforts.
  • Établissez un Plan d’Intégration Active : définissez vos objectifs par étapes de trois, six et douze mois par exemple. Incluez-y les objectifs liés à votre poste, à votre réseau et à votre développement professionnel.
  • Écoutez et apprenez : l’écoute est primordiale dans les premiers jours. Utilisez votre équipe comme un modèle miniature de l’entreprise pour tester vos idées. Et apprenez la manière de faire « maison ».
  • Cherchez à bénéficier d’un feedback régulier : un feedback formel et informel est vital pour votre réussite. Soyez attentif à ce que vous faites correctement et aux axes d’amélioration. Demandez à votre manager un feedback après vos premiers 60/90 jours.
  • Admettez vos erreurs : tout le monde en fait. Reconnaître ses erreurs et proposer des solutions démontre votre capacité à prendre vos responsabilités et à assurer que vous ne mettrez pas en danger la réputation de votre entreprise.

 

 

Vous n’avez pas encore mis un pied dans la banque de vos rêves ? Faites la différence en entretien en M&A, Private Equity, Finance de Marché et Conseil en Stratégie grâce à une formation par des professionnels de Goldman Sachs, Perella Weinberg, BCG, Bain et tous les comptes rendus d’entretiens détaillés.

Découvrez les formations AlumnEye

Découvrez les fiches PrepFinance

 

AlumnEye prépare les candidats entretiens en Banque d’Affaires, Finance de Marché et Conseil en Stratégie.
>Plus de 1500 candidats coachés
>Un réseau dans les plus grandes banques et cabinets de conseil

Vous aimerez aussi...

  • Olivier BS

    petite faute:

    des canards boiteux du FONDS du couloir…
    Ca devrait pas poser de problème à Londres