Interview : le métier de Quant en Hedgefund

Nous avons interviewé pour vous, au sein du réseau AlumnEye, un Analyste Quantitatif dans un Hedgefund à Palo Alto. Il nous raconte son parcours et son quotidien.

 

Peux-tu présenter ton métier ?

Je suis Analyste Quantitatif / Trader dans un fonds d’investissement américain spécialisé dans les devises. Au sein d’un fonds d’investissement, l’équipe de Portfolio Management est généralement composée d’un ou plusieurs managers et d’une équipe d’analystes à profils plus ou moins techniques.

Mon rôle en tant qu’Analyste Quantitatif dans ce fonds est principalement de :

  • Suivre l’évolution des stratégies déjà déployées et analyser les performances.
  • Développer et implémenter de nouvelles stratégies de trading systématique.
  • Apporter une analyse technique qui complète les différents projets de recherche menés par l’équipe.

Dans mon cas, je passe environ 50% de mon temps à trader et contrôler les portefeuilles et 50% dans un rôle de pur analyste quantitatif en alternant entre les trois fonctions listées ci-dessus suivant les périodes. Selon la taille de l’équipe et la structure du fonds d’investissement, le Quant pourra être amené à être focalisé plus particulièrement sur une de ces tâches uniquement.

AlumnEye Quant

Enfin, pour apporter plus de couleurs au secteur des devises, j’ajouterais qu’il s’agit d’une classe d’actif classifiée d’alternative par rapport aux classiques : Equities, Fixed Income, Commodities. Elle est donc propice aux stratégies de hedgefunds puisqu’elle permet d’obtenir des performances souvent peu corrélées avec le marché action ou le marché de la dette. C’est donc un moyen diversifier intelligemment un portefeuille. Par exemple, il est peu probable qu’investir sur la paire AUD/NZD (Australian Dollar vs New-Zealand Dollar) ait une quelconque corrélation avec un investissement sur le CAC 40.

Par ailleurs, Il existe deux façon complémentaires de trader les devises : l’analyse technique/graphique (paliers de supports et résistances, retracements de Fibonacci…) ou bien l’analyse macro-économique (étude politique et économique d’une région, analyse des décisions des banques centrales, analyse du pouvoir d’achat…).

Les stratégies appliquées relèvent du trading Moyenne et Basse Fréquence, car nous gardons des positions durant la nuit.

LA4  Lire aussi : Comprendre les stratégies d’investissement des Hedge Funds

 

Quelles étaient tes motivations pour postuler à un poste en Analyste Quantitatif en Hedgefund ?

[pullquote-right]Beaucoup découvrent après les premières années que le terme de trading recouvre essentiellement un travail d’exécution.[/pullquote-right]

De nombreuses personnes sont attirées par la finance de marché pour devenir trader. Cependant, beaucoup découvrent après les premières années que le terme de trading recouvre essentiellement un travail d’exécution. Il m’a paru important de commencer dans un rôle d’analyse dans un premier temps, de manière à avoir une vision plus globale par la suite. La partie trading est évidemment importante, mais lorsque l’on développe des stratégies, on est naturellement amené a les implémenter/trader soit même par la suite. Après quelques années, ce poste d’Analyste Quantitatif évolue généralement vers des rôles de Portfolio Manager (ndlr : gérant de portefeuille, responsable d’un book de trading) ou directeur des recherches.

A savoir, l’analyste quantitatif sell-side (ndlr : travaillant en banque, contrairement à l’analyste buy-side travaillant en fonds) est plus étroitement lié à une équipe de recherche et la partie implémentation/trading est assurée par une équipe différente.

 

En quoi consistent tes tâches quotidiennes et celles de ton équipe ?

Voici un planning de ma journée-type :
5:30 du matin : Arrivée au bureau (je travaille en effet à Palo Alto, d’où l’horaire matinal).
5:30-6:30 Avant l’ouverture du marché à 6:30 : mise à jour des books. Analyse du marche pré-open. Analyse des indicateurs économiques asiatiques.
6:30-7:30 Recalibrage des modèles. Génération des signaux de trading. Trading.
7:30-8:00 Sales conference call : on informe les sales sur les indicateurs du jour, la performance des fonds de la veille…QA8:00-11:00 Travaux sur projets existants. (Ajustement des portefeuilles les jours où le marché est volatile.)
12:00-13:00 Recalibrage des modèles. Génération des signaux de trading. Trading avant la fermeture des marchés à 13:00.
13:00-14:30 Après la clôture, meeting avec les analystes / Présentations de recherches / Discussions des expositions des portefeuilles / Discussion sur les indicateurs économique du lendemain.
14:30-15:00 Analyse des performances du jour, analyse des risques / Travaux sur projets en cours.
15:00 Je quitte le bureau. Parfois plus tard selon urgence des projets en cours.

A noter : On trade rarement après 1:00PM mais ça peut arriver. Le marché FOREX étant OTC, over-the-counter, ça n’est pas un problème (ndlr : un marché OTC est un marché où l’on peut trader directement avec la contrepartie, sans passer par l’intermédiaire de la Bourse). La liquidité est parfois moins bonne et donc les prix légèrement moins compétitifs, mais cela reste négligeable comparé au mouvement potentiel des devises pendant la nuit.

 

Quels sont les profils typiques des employés de ton équipe ?

Les diplômes les plus représentés sont : MS Computer Science, MS Financial Engineering, MS Political Science, Phd.

 

Peux-tu nous parler un peu plus en détail des grandes problématiques contemporaines liées à ton métier ?

Forex AlumnEye

Le marché du FOREX (ndlr : Foreign Exchange, le marché des devises) est le plus liquide des marchés. Le volume moyen par jour est d’environ 4 trillions de dollars échangés. De par la diversité des acteurs cela en fait un des marchés les plus flexibles d’un point de vue régulation, contrairement aux autres marchés. Par exemple il n’y a pas d’insider trading (théoriquement, aucun acteur ne peux faire bouger le marché à lui seul). Cependant, il est important de noter que, du fait du développement rapide des plateformes de trading électronique, les métiers de trading sur FOREX se réduisent avec le temps (sauf sur produits structurés et d’options). Au contraire, la demande en analystes quantitatifs reste élevée, mais il leur devient obligatoire d’avoir un excellent niveau de programmation.

 

Merci beaucoup pour ces réponses, à très bientôt !

Si vous avez des questions additionnelles concernant le métier d’Analyste Quantitatif, n’hésitez pas à les poser en commentaires, nous les ferons passer et les ajouterons en edit de cet article.

Retrouvez des informations sur les différents métiers sur le blog AlumnEye !  

LA4  Lire aussi : Qu’est ce que le Trading Cash Equity Emerging Market ?

 

Découvrez les formations AlumnEye

 

Vous aimerez aussi...

  • Coranie

    bonsoir,
    quel est le parcours à suivre pour devenir analyste quantitatif?

    • AlumnEye

      Bonsoir Coranie,
      La grande majorité des Analystes Quantitatifs ont une formation d’ingénieur. Cette formation est indispensable pour élaborer des stratégies de trading ou bien mettre au point des outils de pricing élaborés. L’Analyste que nous avons interviewé est issu d’une école d’ingénieur Tier 1 en France. On retrouve également ce type de profil sur des postes en structuration.
      A bientôt,
      Mike