Finance de marché : qu’est-ce que le métier de structuration ? Témoignage

Nous avons interviewé pour vous, au sein du Réseau AlumnEye, un Summer Intern en structuration dans une banque française à Londres. Il nous raconte son parcours et son quotidien en structuration.

 

Peux-tu présenter le métier de Structuration en finance de marché ? 

 

Le Structurer est au coeur des trades de produits structurés. Il intervient pour

  • le pricing de produits compliqués comme des options bermudéennes en Equity ou des produits tranchés type CDO en Crédit,
  • la construction légale du produit : rédaction de Termsheets et de Term Approval Comittee (TAC) pour les nouveaux trades avec de nouveaux clients.

En général le desk de Structuration est au centre du Trading et des Sales. Il négocie par exemple le collateral utilisé en fonction des books de la salle de marché et intervient souvent dans des “chat clients” pour expliquer la partie technique et assister le Sales dans son speech.

 

Quelles étaient tes motivations pour postuler à un poste en structuration ?

La Structuration pour moi le meilleur moyen de communiquer avec toutes les fonctions de la Banque, que ce soit le Trading Exotic, le Trading Flow, les Sales, les Quant, la Compliance, le Risk Management, et enfin le Management.

C’est un rôle de pilier en finance de marché pour les trades compliqués et c’est cette possibilité d’être au contact de professionnels avec des savoirs très différents qui m’a poussé à postuler en Structuration.

Dans le cadre d’un Summer Internship, c’est un moyen stratégique de pouvoir discuter avec quasiment toute la salle de marché.

LA4  Lire aussi : l’autre interview d’un Structureur en banque anglo-saxonne à Londres

 

En quoi consistent tes tâches quotidiennes et celles de ton équipe ? 

J’ai travaillé de manière assez diversifiée sur les dérivés de Crédit : Repos, Swaps, CDS, CLN, CDO, et CLO. Mon travail allait du pricing de CLN à la rédaction de TAC, en passant par le développement d’outils sous VBA. J’ai par exemple eu à développer des outils de benchmark des activités de nos compétiteurs, d’envoi automatique de suivi de trades aux clients, et d’outils utilisés pour les présentations clients… Il y avait de manière bien balancée des tâches quantitatives et plus qualitatives ensuite.

 

Quels sont les profils typiques des employés de ton équipe ?

Sur un desk de Structuration, il y a en général un Lawyer qui valide le côté “Compliance” des KYC et autres prérequis. Le reste est principalement constitué d’ingénieurs ou de background mathématiques pour pouvoir comprendre les pricers des Quant. Par exemple sur mon desk, il y avait deux Centraliens, un Mineur, un El Karoui, un Anglais et un Allemand avec des Masters en Mathématiques, et un Lawyer.

 

Peux-tu nous parler un peu plus en détail des grandes problématiques contemporaines liées à ton métier ?  

Le plus grand problème est de s’adapter aux exigences réglementaires : chaque Trade doit s’effectuer dans un cadre légal (ISDA, ESMA…) pour les produits OTC en Crédit par exemple. La difficulté réside aussi dans le suivi des trades. En général le nominal est de l’ordre de 200 millions et la durée de vie est 3-5 ans, surtout dans un environnement où la courbe des taux a énormément évolué en 5 ans.

 

Du coté Equity, la problématique reste la réticence des clients à investir dans des produits structurés, risqués et parfois opaques (options implicites, varswaps, etc.).

 

Merci beaucoup pour ces réponses, à très bientôt !

Si vous avez des questions additionnelles concernant le métier de structurer, n’hésitez pas à les poser en commentaires, nous les ferons passer et les ajouterons en edit de cet article.

Retrouvez des informations sur les différents métiers sur le blog AlumnEye !  

 

Découvrez les formations AlumnEye

 

Vous aimerez aussi...