Comment bien choisir sa Banque ?

Comment bien choisir sa Banque ?

 

[dropcap]C[/dropcap]eci n’est pas un article qui répond à l’impérieux besoin d’un étudiant, ni même à celui d’un jeune couple, qui souhaite emprunter au meilleur taux possible afin de financer sa maison ou ses études. Ou bien l’inverse.
Non, cet article s’adresse aux gens qui hésitent entre différentes banques où travailler (après, bien entendu, y avoir postulé, et avoir réussi les entretiens de recrutement). Il y a différents paramètres à prendre en compte, certains avec plus d’importance que d’autres.
Pour les fans, possibilité donc de faire un tableau pros & cons.

 

Brand Name

Le pouvoir du nom, la puissance de la marque : c’est un paramètre essentiel, le prestige fait beaucoup dans ce milieu ésotérique. Chaque banque forge sa réputation, à coup de fusions gigantesques, de scandales financiers, de bénéfices plus élevés qu’une tour de Babel en 2.0, ou de sauvetages gouvernementaux.
Si aujourd’hui, le seul nom de Goldman Sachs fait s’ouvrir un bon nombre de portes, c’est grâce à la puissance de ce brand name, et c’est donc logiquement un des critères de choix pour choisir la banque où l’on souhaite travailler, car l’on sera ensuite soi-même représentant de ce nom, et porté par celui-ci.

 

 

Deal Flow

Le Deal flow d’une banque est le nombre et le volume des transactions réalisées. Du deal flow dépendra votre bonus, de manière directe ou indirecte.. Sur un desk de finance de marché, on ne parlera pas de « deal flow » mais de volume d’activité. Il est prudent de choisir des desks qui ont le vent en poupe : produits d’inflation, de volatilité, de crédit et de change. A l’inverse, des produits comme les structurés de crédit ont vu leur activité grandement diminuer depuis 2008. C’est un facteur important pour la pérennité de la banque, la sécurité de votre emploi, et la taille (souhaitée) de votre île déserte.

 

Salaire

Les salaires de juniors en Banque sont globalement harmonisés en Europe et au Royaume-Uni, si l’on prend en compte les différents niveaux de vie. Le salaire est donc un faux critère de choix pour un emploi. Notez toutefois que les taux d’impositions sont significativement plus faibles en Asie. Quoi qu’il en soit, que vous soyez simple Analyste, ou bien Partner, il y a de quoi se payer l’apéro.

 

 

 

Culture de la Banque

Toutes les banques n’ont pas la même culture d’entreprise. C’est un facteur fondamental dans votre choix. Sens de la hiérarchie, culture du facetime ou staffing sauvage, les règles du jeu diffèrent selon les banques, et mieux vaut être prévenu lorsque l’on signe son offre !

 

 

 

Expertise et Management

Chaque banque est réputée pour un secteur d’activité donné. Une banque comme Deutsche Bank sera réputée pour sa practice DCM là ou une boutique comme Qatalyst sera reconnue pour son expertise dans le secteur des Technologies. Il en va de même pour les salles de marché. La Société Générale est ainsi réputée pour son expertise dans les Dérivés Actions. Souvent, cette expertise est liée aux précédentes expériences des Partners de la Banque.

Pour vous aider à faire votre choix, ou bien pour mieux connaître les spécificités internes des différentes banques, AlumnEye vous ouvre les portes de son réseau lors de ses séminaires.

LA4  Lire aussi : Les métiers de la Banque d’Affaires

 

Découvrez les formations AlumnEye

 

Vous aimerez aussi...