Nous avons interviewé pour vous, au sein du réseau AlumnEye, une Analyste en Trading Cash Equity Emerging Market dans une banque Tier 1 à Londres. Elle nous décrit son métier, son parcours et son quotidien dans le secteur du Trading Cash Equity Emerging Market.

 

Peux-tu présenter le métier du Trading Cash Emerging Market ?

Pour bien comprendre le métier de Cash Trading Emerging Market, il est important de définir chaque mot de l’intitulé du poste.

La partie Cash Equities d’une salle de marché fait référence au produit Actions par opposition aux produits dérivés qui sont liés à un produit sous-jacent. Le Trader Cash Equity est donc celui qui s’occupe d’acheter ou vendre les actions en bourse pour le compte de ses clients ou pour le compte de la banque.

Au vu du nombre impressionnant d’entreprises qui existent, un cash trader ne peut évidemment pas toutes les couvrir. Les équipes sont donc organisées par secteur, pays, type d’entreprise ou tout autre critère qui permettra de regrouper les entreprises entre elles. Un cash trader peut couvrir entre 20 et 100 actions dans son portefeuille.

La partie Emerging Market Europe, encore appelée EEMEA (Emerging Europe Middle East and Africa), couvre la Turquie, la Russie, l’Afrique du Sud, la région MENA (Middle East North Africa), la Grèce et l’Europe de l’Est (Pologne, Hongrie, Autriche).

Dernier point important, les traders opèrent en toute indépendance les uns des autres mais dépendent énormément du travail des Sales Trader. On pourrait parler de paires Sales Trader / Trader. En effet le Sales Trader est l’interface directe avec le client – il pousse les idées et collecte les ordres – là où le trader est l’interface directe avec les marchés et les brokers – il exécute les ordres de la meilleure façon possible. On parle de Best Execution. S’ajoute à cela une relation très forte avec le département Recherche de la banque (Equity Research) et les traditionnels Sales.
Quelles étaient tes motivations pour postuler à un Summer Internship en Sales & Trading (S&T) ?

J’ai toujours eu en tête de travailler en salles de marché et donc j’ai orienté mon choix d’étude en conséquence. Cependant ce n’est qu’en dernière année que j’ai découvert le principe du Summer Internship, très développé en Angleterre, Asie et aux US mais nettement moins connu en France. C’est donc grâce à AlumnEye que j’ai commencé à me renseigner sur ces fameux Summer et que j’ai décidé d’y postuler et ceci pour plusieurs raisons:

  1. En S&T la plupart des stages sont rotationnels ce qui veut dire que sur les 10 semaines de Summer Internship, tous les stagiaires feront 2 voire 3 rotations sur différents desks. Concrètement, cela veut dire différents métiers, différents types d’assets, différents produits, etc. J’avais beau être convaincue de vouloir travailler en salle de marché, il y a un nombre considérable de nuances entre chaque métier que nous ne considérons pas forcement en étudiant la finance. Avoir l’opportunité de tester ces différents métiers m’a vraiment ouvert les yeux sur ce que je voulais faire et c’est comme ça que je me suis tournée vers le Trading qui n’était pas mon choix initial.
  2. Le Summer Internship est aussi très attrayant par sa réputation et sa renommée. C’était pour moi l’occasion de tenter de rentrer dans une grande banque et ainsi d’être en première ligne pour les Graduate Programme à la fin du Summer Internship.
  3. Enfin je me suis dit que ça serait une très bonne aventure humaine. Le Summer Internship étant très encadré cela donne l’opportunité de rencontrer beaucoup de monde, d’échanger avec des professionnels du milieu et de se faire des contacts constructifs pour l’avenir. C’est aussi un des seuls moments ou autant de personnes seront prêtes à répondre à toutes nos questions possibles et inimaginables.

 

LIRE AUSSI

Qu’est ce que le Sales & Relationship Management dans une banque anglo-saxonne ?

Qu’est-ce que l’Equity Research ?

Qu’est-ce que la Gestion de Patrimoine ?

 

 

En quoi consistent les tâches quotidiennes et celles de ton équipe ?

Avant tout chose, il semble utile de préciser qu’aucune journée ne se ressemble quand on est cash trader. En effet les journées sont rythmés par n’importe quels évènements qui se produisent dans le monde, que ce soit des tensions géopolitiques, une intervention de la FED, une tempête a New York ou encore une variation du prix des matières premières. Nos journées sont donc façonnées par le sujet du jour ou de la semaine. En fonction de ce sujet, des tâches quotidiennes s’appliquent. Une journée type serait :

  • Tous les traders et sales traders arrivent entre 6h et 6h30 chaque matin (oui c’est tôt mais chaque minute compte). C’est le moment où chacun se renseigne sur ce qu’ils s’est passé overnight, regarde les évènements à venir pendant la journée, brief ses clients etc. Et très important c’est le moment où chacun se fait une idée personnel de ce qu’il prédit/attend du marché pour la journée à venir.
  • Ensuite les marchés ouvrent. La particularité des marchés émergents est qu’aucun marché n’ouvre à la même heure mais le rythme est tout de même donné par l’Europe qui ouvre à 8h (UK time)
  • La majeure partie de la journée est donc destinée à trader c’est à dire exécuter les ordres des clients que les sales trader transmettent
  • Quand les marchés sont calmes, chaque trader en profite pour se renseigner sur ses actions, sur les entreprises et leurs valorisations en lisant les rapports de la recherche ou en discutant directement avec les analystes. Ils écrivent alors des trade idea ou donnent des couleurs sur les marchés pour apporter de la valeur ajoutée à leur trading et à leurs clients
  • Finalement une fois les marchés fermés c’est le moment de calculer et reporter son PnL, de calculer et juger ses risques et de se concentrer un peu plus sur le marché US qui est toujours ouvert

Une journée normale est donc assez chargée et la particularité d’un trader est qu’il peut difficilement quitter son desk quand les marchés sont ouverts car évidemment tout peu arriver sur un marché mais chaque journée est différente et il ne se passe pas un jour sans que je n’apprenne quelque chose de nouveau.

 

Quels sont les profils des employés de ton équipe ?

La grande majorité des traders sur le desk sont britanniques ou originaires d’un pays anglophone. Simplement car c’est un métier ou le volume sonore est extrêmement élevé et que pour communiquer les uns avec les autres il faut parler fort et être très clair et précis avec la terminologie. Ils ont tous en général un Bachelor d’une université anglaise. Pour ce qui est de l’âge cela varie de 24 ans à 50 ans !

 

Merci beaucoup pour ces réponses, à très bientôt !

Si vous avez des questions additionnelles concernant le métier du Trading Cash Equity Emerging Market, n’hésitez pas à les poser en commentaires, nous les ferons passer et les ajouterons en edit de cet article.

Retrouvez des informations sur les différents métiers sur le blog AlumnEye !  

 

AlumnEye prépare les candidats entretiens en Banque d'Affaires, Finance de Marché et Conseil en Stratégie. >Plus de 1500 candidats coachés >Un réseau dans les plus grandes banques et cabinets de conseil