Conseils entretien M&A ou S&T : l’entretien téléphonique

Tu as été rappelé par les RH de la banque anglo-saxonne dont tu rêvais ? Ils souhaitent prendre rendez-vous avec toi pour un premier entretien téléphonique et tu ne sais pas à quoi t’attendre ? L’exercice de l’entretien téléphonique nécessite une préparation très spécifique, voici quelques conseils indispensables pour faire la différence.

Comment améliorer son niveau d’anglais pour vos entretiens téléphoniques? La solution ici.

 

Techniques téléphoniques

Entretien M&A téléphonique AlumnEye Il existe des techniques d’entretien propres au format de l’entretien téléphonique. Voici quelques éléments qui vous éviteront de chuter à cette étape décisive :

  • Si vous recevez un coup de fil à l’improviste, 2 réflexes à avoir : noter le nom EXACT de la personne qui vous appelle et prendre un rendez-vous à un moment où vous serez en conditions (cf. plus loin)
  • L’accent anglais de votre interviewer étant parfois très difficile à comprendre, n’hésitez pas à reformuler les questions avec vos propres mots pour être certain de ne pas répondre à côté de la plaque “If I got you well, you want to know more about …”. Dans le même esprit, n’hésitez pas à demander validation de votre réponse : “does that answer your question?”
  • Si vous n’avez rien saisi à une question, demandez à l’interviewer de répéter la question. Vous avez peur de passer pour un idiot ? Dites vous simplement que c’est un moindre mal car l’effet d’une réponse complètement hors-sujet sera bien pire.
  • Souvent, vous sentirez que l’interviewer n’est pas intéressé par vos réponses. En fait, il dispose d’une grille de questions à poser et note la qualité de vos réponses. Nous savons par exemple que certaines banques notent de 1 à 5 ces questions. Si ces dernières sont conformes aux attentes de l’interviewer et répondent à la structure type des réponses à l’anglo-saxonne, votre interviewer vous donnera un 5, tandis que si votre réponse est longue, peu informée et peu structurée, vous écoperez d’un 1. Ne soyez donc pas déstabilisé s’il ne rebondit pas sur l’histoire de votre plus grand succès, ça n’est pas l’objectif de cet entretien.

 

Etre en conditions optimales

Il est indispensable d’être dans des conditions propices au déroulement de l’entretien téléphonique. De nombreux candidats prennent le coup de fil alors qu’ils ont un mauvais réseau, ou des petits cousins qui courent dans la maison. Il est indispensable d’être au calme, avec une bonne connexion téléphonique, un papier, un stylo et toutes les notes que l’on a préparées pour la banque en question. En effet, préparer les questions récurrentes permet d’aborder avec davantage de sérénité et de structure les différentes questions.

 LA4Lire aussi : Votre niveau d’anglais répond-il aux attentes d’un entretien en finance ?

 

Faire ses homeworks

Ce premier entretien téléphonique nécessite une préparation en amont pour répondre aux questions les plus classiques en respectant les règles des entretiens anglo-saxons :  concision, story telling, et quantification du résultat. L’anglais n’étant pas la langue maternelle de la plupart des candidats en France, il est indispensable de se préparer pour éviter de patauger dans les méandres l’approximation franglaise.

Voici quelques questions incontournables que nous avons observées au sein de nos candidats au cours des deux derniers mois sur cet exercice :

  • Tell me about yourself?
  • Why our bank?
  • Why Investment Banking? / Why Sales & Trading?
  • Tell me about a time…
  • Brainteasers
  • If you had $1M to invest, how would you invest it and why?

Financial Times AlumnEyeCes questions sont ultra-récurrentes, et une réponse suivant une méthodologie précise est indispensable. 90% des questions à Londres seront uniquement basées sur le fit et l’actualité financière. C’est pourquoi la préparation AlumnEye traite spécifiquement ces questions de fit avec tous les aspects méthodologiques indispensables.

 

Quid des questions techniques ?

Les questions techniques sont souvent une obsession des candidats. Ils ont peur de ne pas être à la hauteur techniquement. Mais qu’en est-il en pratique ? Il existe bien évidemment un socle de connaissances techniques à maîtriser pour ses entretiens, que ce soit en Investment Banking, en Sales & Trading ou dans les autres divisions. Voici ce que vous devez savoir sur la partie technique des entretiens.

  • D’abord, le niveau d’exigence technique de vos entretiens variera grandement en fonction de votre background. Si vous avez une double compétence ingénieur/finance, il est fort possible qu’on aille vous chercher sur des items quantitatifs que vous êtes supposé avoir développées durant vos études. La base de l’entretien sera en effet votre CV et vos expériences passées et l’interviewer ira puiser son inspiration dans le cours d’Advanced Stochastic Calculus ou dans votre expérience d’Assistant Quant sur exotiques de taux.
  • Ensuite, les questions techniques seront posées quasiment uniquement par des interviewers français et ingénieurs. Pourquoi ? Car la technicité est un critère de recrutement typiquement français. Rappelez-vous, la France sélectionne ses élites sur les sciences dures, le culte des mathématiques et de la technique reste donc culturellement ancré chez les financiers français à Londres. Les anglo-saxons eux ne viendront pas vous chercher sur la technique.
  • Enfin, la composante technique de vos entretiens dépendra de vos réponses durant l’entretien. Par exemple, à la question “Why Sales & Trading?” un candidat a répondu “Because I like financial products”. C’est une réponse qui n’est pas fausse en elle-même, mais l’interviewer l’a ensuite piégé sur des produits financiers complexes à cause de cette réponse.
  • Ce qu’il faut retenir des questions techniques à Londres ? Elles sont loin d’être déterminantes et il n’est pas rare de voir des entretiens pour les banques les plus prestigieuses se dérouler sans une seule question technique. La composante technique en entretien à Londres est très faible. En revanche, il est fondamental d’être ultra-préparé pour les questions de culture financière et les competency-based questions (ce qu’on appelle le “fit” chez AlumnEye).
 LA4  Lire aussi : Comment parler foot en entretien ?

 

Rester ouvert

Vous pensiez faire du M&A ou du Trading durant votre Summer Internship ? Le recrutement anglo-saxon ne fonctionne pas exactement comme ça.

Banque anglo-saxonne AlumnEyeLors de vos candidatures en ligne, vous avez en fait postulé soit en Investment Banking (regroupant M&A, ECM, DCM (parfois situé en S&T) et Leveraged Finance) soit en Sales & Trading (Sales, Trading, Structuring). Vous avez pu également postuler en Risk Management ou en Asset Management. Le recrutement à l’anglo-saxonne accorde beaucoup d’importance au “fit”, et la banque vous mettra donc là où elle juge qu’il y a le meilleur fit, mais aussi et surtout des besoins de recrutement. Vous pourrez vous retrouver à faire l’un des métiers de la division sans que votre premier choix ne soit pris en compte. Ainsi, lors de l’entretien, ne motivez pas un choix absolu pour le M&A ou le Trading, car vous passerez sans doute en entretien avec des opérationnels d’autres équipes qui seront étonnés de voir un candidat si fermé dans ses choix de carrière alors même qu’il ne connaît rien à ces métiers. La bonne attitude à adopter est de spécifier un intérêt particulier pour un métier spécifique tout en affirmant sa curiosité pour tous les autres métiers de la division.

 

Le Marathon

L’entretien téléphonique est généralement suivi de l’Assessment Center (AC). Cet exercice typiquement anglo-saxon s’apparente à un marathon.

Chaque AC est spécifique selon la banque. Toutefois on note une organisation générale très semblable : une alternance de tests numériques, d’entretiens individuels, de déjeuners de networking et d’exercices de groupe chronométrés. Pour en savoir plus, découvrez notre article sur une journée dans la peau d’un candidat en Assessment Center dans une banque Suisse.

Le processus de recrutement est parfois différent dans certaines banques, et c’est là que le Réseau AlumnEye est déterminant : il permet à tous nos candidats d’être au fait de toutes les spécificités par banque et par métier. Si vous avez la moindre question, n’hésitez pas à la laisser en commentaire et nous y répondrons le plus rapidement possible.

Mike

Se préparer aux tests

Découvrez les fiches PrepFinance

 

LA4  Lire aussi : Comment réagir lorsqu’on ne sait pas quoi répondre en entretien ?

Vous aimerez aussi...