Quatrième portrait AlumnEye de la série des grands banquiers français, Jean-Marie Messier est un cas à part. Figure du capitalisme hexagonal du début des années 2000 à la tête de Vivendi, il est ensuite devenu le patron déchu symbole de tous les excès après l’explosion de la bulle Internet. Il est revenu à la banque d’affaires pour fonder la boutique Messier Maris et Associés, devenue incontournable en France.

 JEAN-MARIE MESSIER

 

Ses dates clés

 

1956 : Naissance à Grenoble (Isère).

1982 : Diplômé de Polytechnique, il sort de l’ENA comme inspecteur des finances à 25 ans.

1986 : Plus jeune directeur de cabinet de la Ve République, il dirige à 29 ans le cabinet du secrétaire d’Etat aux Privatisations. Il se fait rapidement remarquer par Edouard Balladur, alors Premier ministre,  qui le nomme conseiller technique de son cabinet. Il est chargé d’étudier le « noyau dur » des entreprises privatisables et devient l’homme incontournable des milieux d’affaires.

1989 : Après la défaite de la droite aux présidentielles de 1988, Jean-Marie Messier devient le plus jeune associé-gérant de l’histoire de la banque Lazard à 32 ans

1996 : Recruté par la CGE (Compagnie Générale des Eaux) en 1994, il devient son PDG.

1998 : La CGE devient Vivendi et multiplie les acquisitions dans les médias et les télécommunications, se désengageant de plus en plus de ses activités traditionnelles.

2000 : Vivendi est scindée en deux et s’organise autour de deux pôles : le pôle communication sous le nom de Vivendi Universal (Havas, Cegetel, Canal+, Blizzard Entertainment) et le pôle environnement nommé Vivendi Environnement (les activités de traitement de l’eau et des déchets aujourd’hui sous le nom de Veolia Environnement).

2002 : Suite à l’explosion de la bulle Internet et à une diversification hasardeuse, Vivendi déclare une perte record de 13,6 milliards d’euros sur l’exercice 2001. Critiqué pour sa mauvaise gouvernance et son style de vie exubérant, Jean-Marie Messier démissionne de son poste de PDG de Vivendi.

2005 : Il fonde une boutique de conseil en M&A, Messier Partners.

2010 : Erik Maris, l’ancien codirecteur de la banque Lazard où ils s’étaient connus, s’associe avec lui pour former Messier Maris et Associés.

 

Ses faits d’armes

 

Malgré la débâcle de Vivendi, Jean-Marie Messier a conservé un carnet d’adresses imposant, lui qui était omniprésent dans les cercles d’affaires français. Erik Maris est venu compléter cet important réseau qui est atout considérable pour la boutique Messier Maris et Associés. Installée à Paris et à New-York, Messier Maris et Associés est au centre de transactions importantes effectuées ces dernières années, une performance remarquable pour une structure qui reste réduite à une trentaine de personnes. Voici les deals les plus importants de cette boutique en M&A :

 

  • 2011 : Conseil de Total lors de son OPA sur SunPower pour 1,3 milliards de dollars.
  • Conseil de General Electric dans le rachat de Converteam pour 2,7 milliards d’euros.
  • 2011 : Premier deal 100% international de Messier Maris & Associés lors du conseil du fonds américain First Reserve dans l’acquisition du groupe suisse Metallum pour 670 millions d’euros.
  • 2012 : Conseil de Devanlay, filiale de Maus Frères Holding, dans le rachat de Lacoste pour 1 milliards d’euros.
  • 2013 : Conseil de CMA-CGM dans sa restructuration financière.

 

Pourquoi parle-t-on de lui ?

 

Messier Maris et Associés est la boutique qui monte à Paris, en 2014 elle s’est classée 9ème du classement français en M&A avec 2,8 milliards de transactions effectuées selon Thomson Reuters. Quant à Jean-Marie Messier, il s’est fait plus discret et son ascension aussi fulgurante que sa chute sont restées dans les mémoires. Symbole de l’optimisme triomphant dans les nouvelles technologies des années 2000, « J2M » aussi surnommé « J6M » par les Guignols de l’info pour « Jean-Marie Messier Moi Même Maître du Monde », a fait les frais de la bulle Internet. Il a su néanmoins rebondir dans la banque d’affaires grâce à son imposant réseau. Ami des grands patrons, membre des clubs d’influence comme le Siècle et le Club des Cents, Jean-Marie Messier est un pan de l’histoire du capitalisme français des années 1990 à l’ère des grandes privatisations.

 

 

Vous devez connaître le parcours de Jean-Marie Messier, d’autant plus si vous postulez dans sa propre banque. L’influence qu’il a eu et qu’il continue d’avoir en France est considérable et son parcours nous enseigne une leçon : encore et toujours le M&A est une affaire de réseau.

 

Hadrien Comte, étudiant à HEC Paris et Contributeur du blog AlumnEye

 

LA4LIRE AUSSI : Zoom sur : Matthieu Pigasse, le « Che Guevara » de la finance chez Lazard

AlumnEye prépare les candidats entretiens en Banque d’Affaires, Finance de Marché et Conseil en Stratégie.
>Plus de 2 000 candidats coachés
>Un réseau dans les plus grandes banques et cabinets de conseil