Stage en M&A : il n’est jamais trop tard pour décrocher le stage de ses rêves. Témoignage

Vous pensiez qu’il était trop tard pour candidater pour le stage de vos rêves ? Un membre du Réseau AlumnEye nous fait partager son témoignage sur sa période de candidature. Après avoir passé une longue période de candidatures infructueuses et décourageantes, il a finalement décroché un Summer Internship chez JPMorgan et un off-cycle chez Merrill Lynch. Témoignage.

 

Le stage en M&A, Saint Graal inatteignable

Le stage en M&A dans une grande banque dont le nom fait rêver (Lazard, J.P. Morgan, Merrill Lynch, Rothschild, Morgan Stanley, Goldman Sachs, ou encore Deutsche Bank, Barclays, Crédit Suisse, Nomura, BNP…) c’était votre objectif absolu pour la césure. Seulement, vous voilà début avril, après avoir passé un ou deux médiocres entretiens courant Février/Mars, qui se sont soldés par des refus.

En plus d’être passablement déprimé, vous avez l’impression d’être l’un des derniers à ne pas avoir trouvé de stage. Vous pensez que même si vous vous y remettez, obtenir des entretiens aussi tard pour Juillet ou Septembre semble impossible, et quand bien même cela vous arriverait, vous sentez bien que, sans cadre ni repère, vous ne savez au fond pas quoi précisément travailler pour passer les questions techniques (les cours de finance d’écoles de commerce omettent de nombreux points vitaux, la formule de la valeur d’entreprise ne figure ainsi même pas dans le Vernimmen), ou encore être efficace dans les questions de motivation.

 

Prise de tête

C’est une période cruciale, où beaucoup de personnes cèdent à une forme de pression, faite de « on dit », qui pousse nombre de candidats à chercher un stage ailleurs, dans d’autres domaines, la peur au ventre de se retrouver sans stage du tout. C’a été le cas d’un certain nombre d’aspirants banquiers de ma promotion qui se sont finalement orientés vers d’autres stages, persuadés qu’ils ne pouvaient pas prétendre aux objectifs qu’ils s’étaient fixés en début de recherche.

 

 

LA4  Lire aussi : Les 8 secteurs M&A à connaître avant l’entretien

 

Nouvelle méthode, nouveaux résultats

Tout d’abord, il n’est jamais trop tard pour trouver un stage en M&A, y compris dans les plus grandes banques. Le marché du stage M&A est très incertain, il dépend certes des cycles de recrutement, mais aussi des désistements, des besoins de stagiaires supplémentaires, et autres inconnues.

Il est tout à fait possible de décrocher un très bon stage, même mi-juin. Il faut simplement changer de méthode de candidature et de méthode de travail concernant les questions techniques des entretiens.

Voici ici un résumé de mon expérience de recherche de stage, qui s’est achevée par une offre mi-Juin. Cette recherche de stage a duré au total 8 mois, mais tout s’est joué dans les 2 derniers mois lorsque j’ai changé d’approche.

A propos de la technique je serai rapide : je ne peux que recommander d’effectuer un séminaire AlumnEye en M&A, qui abordera un grand nombre de questions techniques, mais vous donnera surtout un cadre rigoureux et un prisme efficace des points techniques abordés dans 80% des questions d’entretiens.

Mais c’est principalement sur l’aspect « méthode », que ce séminaire m’a été utile, car j’ai alors adopté une manière bien différente de candidater. Exit les « onlines applications » incertaines et les candidatures simples à une adresse mail anonyme de l’intranet carrière d’HEC. Grâce à la méthode de candidature développée par AlumnEye, j’ai appris à utiliser l’ensemble de mon réseau. Cette nouvelle méthodologie s’est révélée extrêmement payante pour moi, puisque j’ai eu un très important taux de réponses, et tout autant de contacts dans les RH des grandes banques, à contacter directement. Qui plus est, j’étais recommandé par des anciens de ces banques qui ont souvent laissé de très bons souvenirs. J’ai par ailleurs suivi la recommandation décisive de candidater à un très large panel d’institutions financières dont les listes nous sont fournies en formation (Qatalyst Partners, Bucéphale, Greenhill…).

LA4  Lire aussi : Découvrez les boutiques M&A

 

Des résultats

Très vite, après de nombreux contacts amicaux (par mail et téléphone) avec des opérationnels, j’ai eu une série d’entretiens chez J.P. Morgan pour un Summer Internship en Asset Management, certes bien différent du M&A, mais qui m’intéresse tout autant et ouvre des perspectives en finance de marché. Le feeling avec les équipes a été excellent, sûrement ma meilleur expérience en termes d’entretiens. J’avais fin Avril un Summer Internship prestigieux dans la banque qui encore aujourd’hui me fait le plus rêver, et qui me permettait de reporter à Septembre le début de mon stage M&A. Courant Avril et début Mai, j’avais en parallèle été très dynamique dans ma recherche de stage, passant de nombreux coups de fil, envoyant des dizaines de mail, et surtout en étant ultra réactif. Cela a été stressant, fatiguant, m’a empêché de profiter en partie du retour des beaux jours, mais cette période m’a tellement appris pour la suite que je ne la regrette aucunement.

 

C’est elle qui m’a conduit à décrocher entre mi-mai et début Juin des entretiens M&A chez Goldman Sachs, Merrill Lynch, Lazard TMT, Rothschild, DC Advisory, BNP, HSBC, Detroyat Associés. Et c’est le 10 Juin que je me suis décidé avec une grande joie à accepter une offre en M&A chez Merrill Lynch, chez qui j’avais de loin eu le meilleur feeling. En parallèle, j’ai eu des échos de connaissances ayant également décroché des stages chez DC Advisory, Goldman Sachs, Rothschild, Transaction R… le tout à la mi-juin !

Voilà, d’un point de vue personnel, mon expérience qui démontre qu’il n’est jamais trop tard pour décrocher le stages « de rêve » en M&A. Bien entendu, mon parcours est plutôt atypique, il y a eu une bonne dose de malchance à l’origine de mon process, et j’ai dû montrer une volonté à toute épreuve pour aller jusqu’au bout d’un très fatiguant et stressant processus de 8 mois de recherche, dont le séminaire AlumnEye fut le tournant en inaugurant une nouvelle période extrêmement efficace et fructueuse.

Thibault

LA4  Lire aussi : 5 membres du réseau AlumnEye racontent leur Spring Internship

 

Découvrez les formations AlumnEye

Découvrez les fiches PrepFinance

 

Vous aimerez aussi...