Impliquées dans des méga-deals tels que le rachat de Luxottica par Essilor pour 24 milliards d’euros ou l’acquisition de Westfield par Unibail-Rodamco pour 21 milliards d’euros, les grandes banques d’affaires internationales telles que Goldman Sachs, BNP Paribas, Rothschild et Lazard reçoivent, chaque année, des milliers de candidatures où seuls les meilleurs éléments sont retenus. Ces établissements prestigieux sont les acteurs privilégiés des grandes opérations de rapprochements industriels, mais ils ne représentent pas l’ensemble des acteurs du conseil en M&A. Il s’agit en réalité d’un arbre qui cache une forêt de boutiques M&A réparties sur l’ensemble de l’Hexagone, dont l’activité soutenue mérite une attention particulière. Qu’elles soient des structures indépendantes, ou de simples antennes de boutiques parisiennes, les équipes M&A en province présentent un ancrage local important et permettent d’être au plus près d’entrepreneurs attentifs à un accompagnement sur-mesure.

Trouver un stage en M&A est difficile, en particulier lorsqu’il s’agit de sa première expérience en finance. AlumnEye vous propose aujourd’hui une liste non exhaustive de structures hors de Paris, pouvant vous permettre d’explorer ce métier si demandé.

LA4Lire aussi : Pourquoi le M&A ? les 5 raisons qui en font la voie royale de la banque d’affaires

 

Un nombre de deals très important dans le Small et Mid cap

 

En M&A, on a l’habitude de différencier les tailles de deals selon 3 segments de valorisation d’entreprises :

  • Le Large market : Transactions de plus de 500 millions d’euros
  • Le Mid market : Transactions comprises entre 50 et 500 millions d’euros
  • le Small market : Transactions comprises entre 0,5 et 50 millions d’euros

 

Selon le Magazine des Affaires, le M&A Large cap français a été particulièrement prolifique en 2017 avec 29 opérations supérieures au milliard d’euros. Cependant, les segments Small & Mid cap français restent les plus dynamiques et ont représenté en nombre plus de 90% des opérations la même année. Les boutiques spécialisées en M&A Small cap sont une centaine en France et s’adressent quasi-exclusivement aux petites et moyennes entreprises ou aux branches d’activités des ETI et des Grandes Entreprises.

 

 Pourquoi travailler dans une boutique Small ou Mid cap ?

 

Les banquiers conseils en M&A Small  et Mid cap ont rapidement dans leur carrière une exposition aux clients très forte. L’accompagnement du client dans le process de cession ou d’acquisition d’une l’entreprise cible ainsi que dans les négociations des modalités de la transaction prend une place significative, là où certaines banques Large cap mobiliseront les analystes et associates sur des problématiques essentiellement techniques. Concrètement, en M&A Small cap, les analystes feront face à une charge de travail tout aussi importante, avec la possibilité de travailler sur un nombre important de deals, sans être pour autant sectorisé. Les tâches sont très diverses et permettent, selon les cas, de prendre part à l’ensemble des étapes du process de cession ou d’acquisition d’une PME :

  • Préparation des rendez-vous client
  • Rédaction du mémorandum de présentation
  • Valorisation sous Excel de la société à céder ou à acquérir
  • Gestion de la data-room
  • Gestion des échanges avec les parties prenantes de la transaction (DAF, expert-comptable, avocat d’affaires, repreneur et banques)

 

Les boutiques Small cap sont de plus en plus souvent adossées à un réseau international de boutiques. C’est notamment le cas pour les boutiques MBA Capital et Linkers toutes deux membres du réseau international « M&A Worldwide », ou la boutique Aelios Finance qui en 2016 s’est alliée à 22 boutiques dans le monde sous la bannière Oaklins pour former le sixième acteur mondial sur le segment des PME, derrière Deloitte et Rothschild, selon le classement de Thomson Reuters. Cette dynamique grandissante de la mutualisation des boutiques à une échelle internationale s’explique par une fréquence d’opérations transfrontalières, dites « cross-border », qui s’accroît d’année en année. En effet, « souvent, les entrepreneurs préfèrent vendre et faire des acquisitions à l’étranger plutôt qu’auprès d’un concurrent local pour croître et préserver leur entreprise et l’emploi », indique Björn Voigt, le fondateur de la boutique allemande M&A Experts et président du réseau M&A Worldwide.

LA4Lire aussi : M&A : pourquoi pas une boutique ? Où postuler ?

 

AlumnEye a sélectionné pour vous une liste non-exhaustive de boutiques Small et Mid cap ayant établi leurs bureaux en province.

 

  • Eurallia Finance

Forte de 18 années d’expériences, la boutique Eurallia Finance est composée de 21 associés pour 18 bureaux répartis sur l’ensemble de l’hexagone. Avec plus de 800 opérations réalisées depuis sa création, Eurallia Finance fait figure de leader en nombre d’opérations de cession et d’acquisition de PME-PMI. La boutique occupe la 1ère place du classement M&A Small Cap en France selon fusaq.com avec 53 transactions en 2017.

Bureaux : Annecy, Bordeaux, Chamalières, Clermont-Ferrand, Epinal, La Ciotat, Lyon, Marseille, Montpellier, Mulhouse, Nantes – La Rochelle, Orléans, Paris, Perpignan, Rennes, Rilleux-la-Pape, Valence et Villeurbanne.

 

 

  • In Extenso Finance & Transmission

Par son appartenance au groupe Deloitte – In Extenso, In Extenso Finance & Transmission (IEFT) s’appuie sur un réseau dense et puissant en France et à l’international. Constitué d’une équipe de 30 professionnels en fusion-acquisition, IEFT est reconnu comme un acteur de référence dans le conseil en acquisition, cession et transmission d’entreprise et compte un track record de plus de 600 opérations  depuis 2003.

Bureaux : Angers, Bordeaux, Cannes, Epinal, Nantes, Lille, Lyon, Marseille, Montpelier, Paris, Perpignan, et Strasbourg.

 

 

  • Banque Populaire Ingénierie Financière

Disposant d’un maillage national sur tous les métiers de l’Ingénierie Financière, la Banque Populaire lança en 2016 la marque ombrelle « Banque Populaire Ingénierie Financière » qui regroupe les métiers de conseils en fusion-acquisition, capital investissement régional et financements structurés. Banque Populaire Ingénierie Financière s’affirme comme un acteur majeur de la transmission avec 28 opérations réalisées en 2017.

Bureaux : Besançon, Bordeaux, Bourges, Chambéry, Châteauroux, Lille, Lyon, Metz, Montigny le Bretonneux, Nantes, Nice, Niort, Paris, Perpignan, Rennes et Toulouse. 

 

 

  • SODICA Corporate Finance

SODICA Corporate Finance est la filiale à 100% du groupe Crédit Agricole, elle est spécialisée dans le conseil en fusions-acquisitions Mid-cap. Son track record, tous secteurs d’activités confondus, s’établit à plus de 340 transactions conseillées. Elle joue donc un rôle majeur dans le rapprochement des entreprises tant sur le plan hexagonale qu’à l’échelle internationale. En effet, SODICA CF peut faire bénéficier à ses clients de son réseau à l’international (90 pays) afin de leur apporter la meilleure contrepartie. SODICA CF a développé une expertise reconnue dans les secteurs viticole, agroalimentaire, aéronautique, médical, luxe, technologie de l’information et tourisme.

Bureaux : Montrouge, Bordeaux, Dijon, Lille, Lyon, Strasbourg et Toulouse et Paris.

 

 

  • e-Ris

Service spécialisé dans l’intermédiation d’opérations de petites capitalisations (small-caps ), e-RIS est une base de données en ligne regroupant les offres de cession d’entreprise. Le Groupe Crédit Agricole complète son offre de conseil en fusion-acquisition grâce à son réseau de bureaux d’expertise en transmission d’entreprises localisées au sein de ses Caisses Régionales. Ce réseau, nommé « e-Ris », représente un acteur majeur du conseil en M&A Small Cap avec 24 opérations réalisées en 2017. Le réseau e-Ris est constitué d’une équipe d’environ 30 experts sur l’ensemble de l’hexagone.

Bureaux : Angers, Annecy, Beauvais, Bordeaux, Clermont Ferrand, Grenoble, Lyon, Nantes, Paris, Reims, Saint-Etienne, Strasbourg, Toulouse et Troyes.

 

 

  • Oaklins

Fin 2016, Aelios Finance et certains membres de l’alliance M&A International ont fusionné pour créer Oaklins, l’une des plus importantes banques d’affaires indépendantes mid-market au monde avec 700 professionnels, dont 32 basés en France à Paris, Lyon et Toulouse. Oaklins compte 15 groupes sectoriels dédiés, dans 40 pays à travers le monde. Oaklins a réalisé plus de 1500 transactions ces 5 dernières années.

Oaklins dispose de 60 bureaux basés dans les principales places financières du monde (Londres, New York, Chicago, Los Angeles, Montréal, Hong Kong, Shanghai, Tokyo, Seoul, New Delhi, Istanbul, Tel Aviv, Hambourg, Francfort, Berlin, Zurich, Milan, Turin, Amsterdam, Oslo, Stockholm, Copenhague, Dublin, Madrid…).

 

 

  • Synercom France

Créé en 1986, Synercom France est l’un des premiers cabinets indépendants français spécialisés dans le conseil en cession, acquisition et évaluation d’entreprises. Le cabinet a concrétisé plus de 800 opérations tous secteurs d’activités confondus.

Le réseau Synercom France couvre le territoire national avec 8 bureaux régionaux situés à Aix-en Provence, Beaune, Lyon, Mulhouse, Nantes, Paris, Poitiers et Toulouse.

 

 

  • MBA Capital

de la volonté de trois cabinets bordelais, lyonnais et parisien, MBA Capital est, aujourd’hui, le regroupement d’une vingtaine de professionnels du conseil en haut de bilan. Cette banque d’affaires indépendante fait figure d’acteur historique du conseil en M&A. MBA Capital accompagne ses clients PME/ETI en France et à l’international grâce à ses partenaires du réseau “M&A Worldwide”, un réseau de boutiques M&A implantées dans 40 pays et regroupant 400 consultants.

Bureaux : Bordeaux, Caen, Lille, Lyon, Marseille, Mulhouse, Paris, Rennes et Strasbourg.

 

 

  • KPMG Corporate Finance

A l’instar de son concurrent Deloitte qui offre un service de conseil en fusions-acquisitions sur les segments Small & Mid cap, KPMG France offre également un service de conseils en M&A dédié aux PME-ETI à travers sa structure KPMG Corporate Finance qui rassemble 65 professionnels, dont 7 associés. S’appuyant sur son réseau international de cabinets d’audit et de conseil exerçant dans 154 pays, KPMG CF détient un véritable avantage concurrentiel qui lui permet de réaliser plus de 40 opérations par an.

Bureaux : Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Montpelier, Nantes, Nice,  Paris, Strasbourg, Toulouse, etc.

 

  • Clairfield International

 

Clairfield International est une boutique spécialisée sur les entreprises de taille moyenne. Cette structure compte plusieurs centaines de collaborateurs à travers le monde, avec une activité soutenue en France. Bien qu’ayant son antenne principale à Paris, Clairfield possède 3 autres bureaux français à Lyon, Marseille et Nantes. Une opportunité de découvrir le M&A, mais aussi d’autres métiers de la banque d’affaires, tels que les levées de fonds ou des missions de valorisation.

Bureaux : Paris, Lyon, Marseille, Nantes, et plusieurs autres structures à l’international

 

 

Anthony LANDREAU-AGLAOR, étudiant à l’IAE Dijon