C’est avec ce dernier double portrait qu’AlumnEye clôt sa série sur les grands banquiers français. Autrefois adversaires, Michael était chez Morgan Stanley quand Yoel était chez Goldman Sachs, les deux frères se sont réunis pour former le duo ultime du M&A lors de la création de leur boutique londonienne Zaoui & Co en 2013. Depuis c’est 152 milliards de transactions conseillées en deux ans soit plus de 15% des transactions M&A européenne … What else ?

 

Leurs dates clés 

 

Michael Zaoui Yoel Zaoui
1956 : Naissance à Fès (Maroc).
1978 : Il commence sa carrière chez Rothschild après Science Po et la London Business School.
1981 : Il obtient un DESS en droit à la Sorbonne.
1983 : Il est diplômé du MBA de Harvard et commence une carrière dans le conseil chez Mac Group à Londres.
1986 : Il rejoint Morgan Stanley à New York.
1993 : Il devient Managing Director de Morgan Stanley.
2001 : Il dirige le département M&A de Morgan Stanley Europe.
2008 : Il se retire de Morgan Stanley pour devenir conseiller indépendant.
2013 : Création de Zaoui & Co à Londres.
1961: Naissance à Casablanca (Maroc).
1982 : Il est diplômé de HEC Paris.
1988 : Il obtient un MBA à Stanford. Il débute la même année chez Goldman Sachs en M&A à New York.
1989 : Il continue sa carrière à Londres.
1998 : Il devient partner de Goldman Sachs à Londres.
2006 : Il devient responsable du département M&A chez Goldman Sachs Europe.
2008 : Il est le premier européen à entrer au comité exécutif de Goldman Sachs.
2012 : Il quitte Goldman Sachs.
2013 : Création de Zaoui & Co à Londres.

 

 

Leurs faits d’armes

 

Avec une centaine de deals chacun, les frères Zaoui sont des dealmakers hors-pairs impliqués dans la plupart des méga-transactions européennes des 15 dernières années. Au fil des années ils sont devenus les spécialistes des OPA hostiles et de la stratégie du « Pac-Man » qui consiste à contre-attaquer en tentant de racheter son prédateur comme lorsqu’ils avaient collaboré pour défendre Elf face à Total en 1999. Car s’ils ont parfois été dans le même camp, c’est comme adversaires qu’ils se sont aussi illustrés à l’image de la bataille épique qu’ils se sont livrés lors du rachat d’Arcelor (conseillée par Michael) par Mittal (conseillée par Yoel) en 2006. C’est depuis 2013 qu’ils officient comme partenaires chez Zaoui & Co et ils se sont adjugés la plupart des deals européens importants ces deux dernières années. Voici une liste de leurs principales transactions :

 

  • 1999 : Total lance une OPA sur Elf, conseillée par les deux frères Zaoui pour le compte de Goldman Sachs et Morgan Stanley. Pour se défendre Elf utilise la stratégie du « Pac-Man » et lance une OPA sur Total ! Finalement les Zaoui perdent et Total rachète Elf mais à un prix 12% plus élevé ce qui satisfait pleinement les actionnaires d’Elf.
  • 2003 : Cette fois-ci les Zaoui sont opposés et Michael assiste les aciéries Alcan lors d’une OPA hostile pour la prise de contrôle de Péchiney pour 4 milliards de dollars. Pechiney, concurrent français du groupe canadien Alcan, était défendu par Yoel.
  • 2004 : Sur leurs conseils, le laboratoire pharmaceutique Sanofi absorbe son concurrent Aventis pour 65 milliards de dollars (55 milliards d’euros).
  • 2004 : Ils conseillent le groupe PPR (aujourd’hui Kering) dans la reprise en main stratégique de sa filiale Gucci lors d’une OPA chiffrée à 2,6 milliards d’euros.
  • 2006 : L’OPA hostile de Mittal sur Arcelor constitue leur plus beau duel dont Yoel sort gagnant à l’issue d’une bataille rangée de 6 mois lorsque Mittal -qu’il conseille- rachète Arcelor -conseillée par Michael- pour 26,9 milliards d’euros. Michael a perdu mais il aura réussi à faire passer le prix d’achat d’Arcelor de 18,6 milliards d’euros à 26,9 milliards d’euros.
  • 2014 : L’Oréal rachète 8% de son capital détenu par Nestlé pour 6,5 milliards d’euros et Zaoui & Co fait parti de ses conseillers. La boutique signe là son premier gros deal.
  • 2014 : Sur sa lancée, Zaoui & Co conseille PSA Peugeot Citroën lors de l’augmentation de son capital à hauteur de 3 milliards d’euros souscrite par le chinois Dongfeng.
  • 2014 : Zaoui & Co a conseillé le cimentier Lafarge lors de sa fusion avec le suisse Holcim pour un montant de 40 milliards d’euros.
  • 2014 : Zaoui & Co conseille Novartis dans la vente de ses activités d’oncologie à GlaxoSmithKline pour 16 milliards de dollars.
  • 2015 : Zaoui & Co est l’unique conseiller d’Alcatel-Lucent dans sa fusion avec Nokia annoncée à 15,6 milliards d’euros.

 

 

Pourquoi parle-t-on d’eux ?

 

Zaoui-Main-Logo1C’est une véritable révolution du M&A européen qu’ont entrepris les frères Zaoui ! Leur nouvelle boutique Zaoui & Co a été élue meilleure boutique M&A européenne en 2014 par Mergermarket. Zaoui & Co a dynamité la banque d’affaires en Europe et totalise 48 milliards de transactions conseillées en 2014 en seulement 6 deals et avec une équipe de 6 salariés ! Avec un personnel aussi réduit Zaoui fait dans le sur-mesure et s’appuie sur le carnet d’adresse colossal de leurs fondateurs. Fruit de 25 années de M&A chacun dans deux des banques les plus prestigieuses du monde, leur réseau leur donne un accès à n’importe quel grand patron européen. Les Zaoui inaugurent le retour en force des boutiques de M&A « à l’ancienne » de taille plus modeste. Balayées dans les années 1990 par la concurrence des grandes banques de Wall Street, les boutiques des banquiers d’affaires de la vieille école sont en vogue. A l’ère des réseaux sociaux et de l’hyper-connectivité, la discrétion de ces nouveaux ténors du M&A est très recherchée pour éviter toutes formes de fuites dans la presse ou de conflit d’intérêts.

 

Zaoui & Co c’est le nouveau visage de la banque d’investissement, c’est le retour des consiglieri -à la manière de Tom Hagen dans Le Parrain– sur lesquels les grands patrons s’appuient, c’est le talent de deux banquiers d’exception, c’est la réconciliation d’Abel et Caïn et c’est surtout un deal flow hors-norme. Cette boutique de tous les superlatifs reste extrêmement difficile d’accès, mais c’est le prix à payer pour travailler avec Yoel et Michael. Deux stagiaires en Offcycle y seraient actuellement.

 

Hadrien Comte, étudiant à HEC Paris et Contributeur du blog AlumnEye

LA4  Lire aussi : Grégoire Chertok, l’homme aux 150 deals de Rothschild
AlumnEye prépare les candidats entretiens en Banque d'Affaires, Finance de Marché et Conseil en Stratégie. >Plus de 1500 candidats coachés >Un réseau dans les plus grandes banques et cabinets de conseil